Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Love Brings Love - le défilé hommage à Alber Elbaz
Palais Galliera  (Paris)  Du 5 mars au 10 juillet 2022

En avril 2021 intervenait la mort prématurée du créateur de mode Alber Elbaz né en 1961, créateur reconnu et célébré et homme à la personnalité et à l'humour unanimement appréciés.

Après avoir été directeur de la création du prêt-à-porter chez Guy Laroche, directeur artistique des collections Yves Saint Laurent Rive Gauche et surtout directeur artistique de Lanvin, il venait de présenter en janvier 2021 la première collection de sa maison AZ Factory, une collection digitale conçue comme une émission de variétés télévisée et encapsulée dans un film de divertissement.

Le monde de la couture et de la mode lui a rendu hommage avec les créations dédiées de 46 designers présentées dans un défilé intitulé "Love Brings Love" intervenu à la fin de la Fashion Week 2021 présenté au Carreau du Temple.

En 2022, le Palais Galliera présente une exposition éponyme qui, sous le commissariat d'Alexandre Samson, chargé des collections haute couture et de la création contemporaine en ce lieu, reproduit ce défilé avec la présentation des modèles dans leur ordre de passage.

Alber For Ever

Alber Elbaz avait une silhouette singulière, à la morphologie dodue, presque toujours de noir vêtue, avec ses imposantes lunettes carrées et son goût pour le noeud papillon, une gestuelle qui évoquait celle des acteurs burlesques du début du 20ème siècle, un sourire plein de malice et d'aménité, et, selon tous ceux qui l'ont côtoyé le sens de l'humour, même s'il n'adhérait pas à la référence à Groucho Marx ou à Woody Allen que d'aucuns évoquaient.

Chaque modèle, dont certains inspirés par sa personnalité, telles la robe flottante de Bruno Sialelli, l'actuel directeur artistique de la maison Lanvin, avec le visage d'Alber Elbaz en imprimé photo qui reprend sa variation en toile de spinnaker, celle de Olivier Rousteing pour Balmain ornée d'un portrait dessiné et une aimable caricature en pied pour celle de Dries Van Noten, est accompagné d'un cartel mais également d'un QR code donnant accès à un contenu informatif très détaillé notamment sur le processus créatif de son concepteur.

Et c'est un foisonnement de coeurs, telle la robe-coeur de Jean-Paul Gaultier, de noeuds papillons à l'envi, parfois simplement en rose fluo pour accompagner le smoking revisité par Anthony Vaccarello pour la maison Saint Laurent, et même une brassière-lunette pour Rosie Assoulin qui transforme le costume d'Elbaz en jupe.

D'autres déclinent son univers et son style "classic with a twist" avec les robes sculpturales, comme bien évidemment Pieter Muler pour Azzedine Alaïa le spécialiste de la robe seconde peau, des tourbillons de volants et drapés dans la chromatique elbazienne composée de couleurs vives comme la création de Pierpaolo Piccioli pour Valentino et la "Shocking Pink" de Nicolas Ghesquière pour Vuitton.

Et ils sont tous là, ceux qui président à la pérennité des maisons pionnières de la Haute couture, les prestigieuses marques du luxe, les enfants terribles des années 1980, les minimalistes "antifashion" des années 1990 et la nouvelle génération cosmopolite de designers qui bousculent les codes du vêtement dont le sud-africain Thebe Magugu, l'américaine Rosie Assoulin, l'anglaise Grace Wales Bonner et le japonais Tomo Koizumi.

A noter la galerie Est du Palais Galliera consacrée aux créations d'Alber Elbaz pour Lanvin et la galerie Ouest biographique avec de nombreux portraits, photos, dessins et vidéos.

En préambule à l'exposition :
un diaporama de l'exposition in situ
le diaporama des modèles du défilé
en vidéo :
le défilé "Love Brings Love - A Tribute in Honor of Alber Elbaz"
"The AZ Factory Show Fashion" d'Alber Elbaz
l'exposition "Alber Elbaz/Lanvin. Manifeste" à la Maison européenne de la photographie en 2015

 
En savoir plus :

Le site officiel du Palais Galliera

Crédits photos : © Pierre Antoine
avec l'aimable autorisation du Palais Galliera


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=