Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Ecchymoses Invisibles
Théâtre Le Guichet-Montparnasse  (Paris  )  avril 2022

Drame écrit et mis en scène par Djamel Saïbi, avec Emma Dubois et Eric Moscardo.

La Déesse Compagnie fondée en 1998 et dédiée au théâtre de sensibilisation et de prévention axé sur des sujets contemporains sensibles présente avec "Les Ecchymoses Invisibles" une partition de Djamel Saïbi qui traite du pandemonium conjugal.

Et ce dans sa modalité la plus dramatique, celle de la violence conjugale, longtemps minimisée voire invisibilisée et révélée dans son ampleur par la médiatisation de certaines affaires et la vague de dénonciation des violences faites aux femmes suscitée par le mouvement #MeToo.

Djamel Saïbi indique dans sa note d'intention qu'elle a été élaborée comme une fiction documentaire, car inspirée de cas réels, pour mettre en situation une violence physique suggérée mais une violence psychologique"sans volonté de distanciation" afin de procéder à "une recherche d’identification au personnage qui ne puisse pas laisser de répit aux témoins".

Cette ligne directrice qui décline le phénomène de l'emprise, dont il assure la mise en scène avec maîtrise, est complètement réalisée sur scène avec un huis-clos sous très haute tension qui ressort au courant théâtral britannique du "In-Yer-Face" caractérisé par un réalisme percutant voire brutal destiné à malmener la conscience du spectateur voire provoquer une réaction physique.

La situation est celle de l'emprise d'un pervers narcissique qui depuis deux décennies procède à la manipulation de son épouse qu'il rendu totalement dépendante, avec notamment la pratique du double bind, en raison du lien amoureux dont elle ne peut se libérer.

Avec une écriture très précise et documentée sans verser ni dans lemanichéisme primaire ni dans un naturalisme misérabiliste dressant subtilement le portrait mental des protagonistes qui se dégage de leurs altercations verbales, Djamel Saïbi situe l'action au moment où la victime sur le point de sombrer définitivement est assaillie par un ultime sursaut vital qui passe par la libération de la parole.

Sous très haute tension dramaturgique et humaine et des lumières crépusculaires, l'opus est délivré par des comédiens remarquables par leur capacité d'incarnation de personnages dont la psychisme est profondément et gravement altéré.

Eric Moscardo investit le profil du persécuteur caractériel et cyclothymique dépourvu du garde-fou du libre arbitre, et Emma Dubois porte la problématique paradoxale de la soumission qui oscille entre le déni, l'excuse et la culpabilité, tous deux dans la justesse de ton et la rigueur du jeu maîtrisé.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=