Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Héroïnes romantiques
Musée de la Vie romantique  (Paris)  Du 6 avril au 4 septembre 2022

Avec l'exposition "Héroïnes romantiques", et après celle "Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" le Musée de la Vie romantique revient sur le thème de la passion sous l'angle de la représentation féminine, et plus précisément celle de l'héroïne tragique sous obédience du Romantisme.

Les commissaires Gaëlle Rio et Elodie Kuhn, respectivement directrice et directrice adjointe du lieu, ont sélectionné une centaine d’oeuvres, peintures, sculptures, manuscrits et objets d’art, à l'appui d'une (dé)monstration articulée autour de l'iconographie romantique.

A cette fin, et à partir de la définition usuelle de l'héroïne qui vise tant la femme au courage hors du commun que le personnage principal d'une oeuvre artistique, elles articulent leur propos autour de la passion délétère en distinguant les figures légendaires et historiques et les personnages de fiction.

Les héroïnes romantiques au funeste destin

A fins de transcription des mouvements de l’âme, des émotions, des idéaux et des passions qui transcendent l'humain dans le registre du drame et du destin tragique, le renouveau introduit par le Romantisme dans la représentation se manifeste notamment dans celle de la figure de l'héroïne.

Et il se caractérise par ses sources iconographiques en ajoutant aux traditionnelles héroïnes bibliques ou mythologiques celles fictionnelles contemporaines de la littérature et des arts de la scène.

Ainsi, au rang des figures légendaires devenues sujets pictoriaux intemporels et réinterprétées par le Romantisme, et entre autres, Ophélie avec la toile de Le?opold Burthe retenue pour l'affiche, Sapho ("Sapho à Leucate" d'Antoine-Jean Gros) et Antigone ("La mort d’Antigone" de Victorine Angélique Genève-Rumilly) et des personnages historiques dont Cléopatre ("La mort de Cléopâtre" de Jean Gigoux).

Et en contrepoint leurs consoeurs de de fiction issus de la littérature comme ceux de Chateaubriand ("Atala" d'Anne-Louis Girodet-Trioson et "Velleda dans la tempête" de Léon Cogniet) et George Sand ("La dernière scène de Lélia" 'Eugène Delacroix) et du théâtre notamment shakespearien ("Roméo et Juliette au tombeau des Capulets" d'Eugène Delacoirx, "Lady Macbeth" de Charles-Louis Müller).

Le visiteur pourra constater le point commun stylistique de toutes ces oeuvres avec l'idéalisation archétypale de la figure féminine, une femme au teint de lait et chevelure dénouée vêtue d'un léger drapé quasi évanescente et néanmoins érotisée, même s'agissant d'une guerrière telle Jeanne d'Arc ("Jeanne d'Arc sur le bûcher" d'Alexandre-Evariste Fragonard), sur laquelle les artistes projette les tropismes masculins de leur temps.

Une salle est dédiée à la représentation des incarnations scéniques de ces héroïnes par de célèbres interprètes, comédiennes (Mademoiselle Rachel "Mademoiselle Mars" par Eléonore Godefroid), cantatrices ("Maria Malibran dans le rôle de Desdémone" de Henri Decaisne) et danseuses ("Marie Taglioni et son frère Paul dans le ballet de la Sylphide" de Guillaume-François-Gabriel Lépaulle).

A ne pas rater dans la salle connexe "Autres modèles - La question de la violence féminine" une toile de celui qui fut maître du lieu Ary Scheffer ("Marguerite tenant son enfant") et une esquisse de Delacroix ("Médée furieuse").

Et en préambule à la visite écouter le podcast "Les sacrifiées du romantisme" proposé par Julie Julie Beauzac à l'occasion de l'exposition avec la participation des commissaires

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Vie romantique

Crédits photos : © MM
avec l'aimable autorisation du Musée de la Vie romantique


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours

Les grenouilles prennent la route d'Avignon et nous vous livrerons nos chroniques quasiment au jour le jour exceptionnelement ! En attendant, voici le programme de la semaine. Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y serons avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
et toujours :
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=