Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Livre de l'intranquillité
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris  )  mai 2022

Monologue dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Fernando Pessoa, adaptation, mise en scène et interprétation par David Legras.

Après sa réussie prestation avec "A la recherche du temps perdu" pour transmettre son plaisir de la lecture de l'oeuvre de Marcel Proust et évoquer son univers, le comédien David Legras propose un opus monologal similaire pour l'écrivain et poète portugais Fernando Pessoa avec "Le Livre de l'intranquillité".

Endossant une nouvelle fois le rôle du personnage-narrateur, il propose un florilège de cette suite de fragments dépourvue de construction littéraire, et publiée à titre posthume, qui se présente comme le pseudo-journal intime d'un des nombreux hétéronymes de Fernando Pessao.

Nommé Bernardo Soares est un homme ordinaire et un modeste comptable atteint de mélancolie et du syndrome du vide de soi dont la lucidité exacerbée et la quête de sens l'amènent à juger sans aménité la médiocrité de sa vie à laquelle toutefois il ne tente pas de remédier en raison d'un déficit de volonté, au demeurant assumé .

Ce qui, de surcroît, le voue à ressasser son "inexistence" au regard de paramètres paradoxaux tels le réel, la réalité et le rêve et de la problématique Etre/Penser/Agir ce qui génère l'état d'intranquillité et une terrible angoisse existentielle qui sont ceux de Pessoa dont la réflexion ontologique est irriguée, après Calderon, Shakespeare et Kierkegaard et avant Sartre et Camus, par le sensationnisme et l'existentialisme.

Et cependant une réflexion qui n'est pas désespérée dès lors qu'elle est assortie d'une salvatrice résilience qui réside dans le pouvoir des mots, donc de l'écriture, et la transcendance artistique.

David Legras en livre une synthèse émérite dans une partition maîtrisée de haut vol entraînant l'auditoire dans une immersion philosophico-métaphysique relativement ardue judicieusement irisée de quelques rais de distanciation humoristique.

Dans une scénographie quasi expressionniste de Jacques Poix-Terrier un décor d'étriqué bureau-radeau avec le sol surélevé et incliné qui évoque également l'estrade du théâtre de tréteaux, David Legras, comédien aguerri, dispense une époustouflante prestation en érigeant le public - et simultanément - en confident du personnage et en complice de jeu.

Donc une réussite pour cette entreprise aussi ardue qu'hardie.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=