Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nous, l'Europe, banquet des peuples
Théâtre de l'Atelier  (Paris )  mai 2022

Spectacle sur un texte de Laurent Gaudé, conception, musique et mise en scène de Roland Auzet, avec Karina Beuthe Orr, Robert Bouvier, Nina Dipla (ou Artemis Stavridi), Rodrigo Ferreira, Yasin Houicha, Rose Martine, Dagmara Mrowiec-Matuszak, Stanislas Roquette, Thibault Vinçon et la Nébuleuse d’HIMA (Faustine Berardo, Bro’Lee et Maxime Pillard).

Adaptation du roman éponyme de Laurent Gaudé, "Nous l’Europe, Banquet des peuples" détricote, dans une grande fresque musicale et théâtrale, l’entrelacement d’évènements et d’évolutions sociétales qui ont sous-tendu la construction de l’Union Européenne.

Dans une mise en scène énergique et puissante, qui habille le lyrisme du texte de rires, de chants, de sueur et de larmes, Roland Auzet propose une vision chorale de l’Europe, faite d’un collectif d’individus et qui semble prendre corps presque malgré elle au milieu d’une joyeuse mais chaotique cohabitation de points de vue et intérêts.

Revenant sur l’utopie des origines, celle du "plus jamais ça" d’après-guerre, mais n’occultant pas les heures sombres et les renoncements de son histoire (les dictatures, la guerre des Balkans, les repliements nationalistes, la crise des migrants…), "Nous l’Europe, Banquet des peuples" questionne le spectateur en tant qu’Homme et Citoyen.

Le rêve européen est-il destiné à mourir, victime de son incapacité à fédérer les peuples autours d’une aspiration commune plus élevée qu’une somme de décrets ou qu’une régulation d’échanges commerciaux ? Mais l’Europe n’a-t-elle justement pas pour mission première de juguler les passions traîtresses de peuples trop empressés à verser dans leurs éternelles pulsions fratricides ?

Sur scène ils sont 12 comédiens d’horizons et de cultures très différents (français, belge, allemand, polonais, italien, portugais, grec, ukrainien…) pour donner vie, dans une alternance incessante de langues (traduites par d’autres comédiens ou sous-titrées) aux multiples saynètes du spectacle dans une escalade d’énergie communicative.

Ils livrent chacun une prestation forte et engagée, se donnant tous avec une ardeur peu commune. Puissance, poésie, colère, courage, crainte, facétie, chacun amène sur scène une facette de sa propre histoire et de sa personnalité et ceci avec beaucoup de naturel.

Pour renforcer encore la vitalité de sa vision européenne, Roland Auzet fait la part belle dans sa mise en scène à la musique, intégrant à la distribution un chœur, un chanteur baroque et un collectif electrorock ( La Nébuleuse d’HIMA) qui interprète quelques-unes de leurs compositions en plus de titres emblématiques (Bella ciao, l’Estaca, Hey Jude).

La scénographie, très inventive (œuvre de Roland Auzet, Bernard Revel et Juliette Seigneur) mixe modularisation de l’espace, captations vidéo de la scène projetées en direct sur un large panneau amovible blanc qui sert tour à tour de mur, d’écran et de toiles de maître.

Le déplacement de ce panneau tout au long du spectacle permet habilement de moduler les volumes et marquer les transitions, sans aucun temps mort. L’utilisation de matelas permet également de délimiter les espaces de déplacement au sol, les rendant également plus aléatoires, fragiles, chaotiques… avant de disparaître.

Mélangeant habilement l’intelligence de l’écriture de Laurent Gaudé, l’actualité du sujet, le foisonnement créatif de Roland Auzet et servie par un collectif de comédiens tous plus brillants les uns que les autres, "Nous l’Europe, Banquet des peuples" est sans conteste un spectacle d’une grande force évocatrice tant sur le fond que sur la forme. Le spectateur en ressort forcément interpellé.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=