Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Antoine et Cléopâtre
Ateliers Berthier  (Paris)  mai 2022

Tragédie historique d'après l'oeuvre éponyme de William Shakespeare, mise en scène de Célie Pauthe, avec Guillaume Costanza, Maud Gripon, Dea Liane, Régis Lux, Glenn Marausse, Eugène Marcuse, Mounir Margoum, Mahshad Mokhberi, Mélodie Richard, Adrien Serre, Lounès Tazaïrt, Assane Timbo, Bénédicte Villain et Lalou Wysocka.

La metteuse en scène Célie Pauthe propose sa version de la tragédie "Antoine et Cléopâtre" de William Shakespeare, qu'elle aborde, indique-t-elle, comme "un chant du cygne, un crépuscule des dieux", relatant le destin fatal du couple-titre sur fond du chaos politique antique menant à l’avènement de l’Empire romain et à l'annexion de l'Egypte.

Cet opus est considéré comme l'échec du rêve des deux amants, celui d'une fusion, et à leur image passionnelle, de l'Orient de l'Occident qui n'était pas en résonance avec l'air de leur temps.

Or, sous une apparente divergence, se révèle une tendance identique, et préfigurant celles contemporaines de la mondialisation et du multiculturalisme, mais menée de manière différente par l'expansionnisme mondial du projet romain.

Célie Pauthe (dé)place l'opus dans le genre de l'anachronisme tous azimuts à commencer par la traduction échevelée d'Irène Bonnaud qui, mêlant poétique du 16ème siècle et langue vulgaire du 21ème,dynamite le texte original souvent jusqu'à la bouffonnerie, dans laquelle elle insère notamment des titres de l'âge d'or de la chanson arabe immortalisés par des figures mythiques telles Asmahan et Mohamed Abdel Wahab.

Il en résulte une fresque "Amour, gloire et mort" de format (très) long excédant trois heures dans laquelle les deux univers sont dessinés sur scène par la scénographie de Guillaume Delaveau utilisant la polysémie chromatique du bleu et la binarité primaire avec le buste de César vs une sculpture de l'ibis totémique.

Et surtout les costumes de Anaïs Romand ressortant au péplum orientaliste pour le royaume égyptien figé dans l'immobilisme du déclin et soumis aux fantasmes et caprices de sa reine et le vestiaire macronien pour les technocrates romains.

Face à ces derniers bien campés par Guillaume Costanza et Régis Lux et menés par l'ambitieux et fin stratège Octave excellemment incarné par Eugène Marcuse, Cléopatre et Antoine joue les amants terribles grâce à deux interprètes émérites.

En outre, Mounir Margoum et Mélodie Richard apportent jeunesse et séduction au héros surnommé "le vieux serpent du Nil" dévirilisé sous influence féminine et à la royale quadragénaire minaudant comme une adolescente.

Dans son aréopage rapproché composé de la nourrice (Mahshad Mokhberi), la suivante-chanteuse (Dea Liane), le mignon messager (Adrien Serre) et l’eunuque musicien à l'allure queer (Bénédicte Villain), Mélodie Richard réalise, entre hystérie, narcissisme et fureur, une époustouflante composition.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=