Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je m'appelle Momo
Théâtre Le Guichet-Montparnasse  (Paris )  juin 2022

Spectacle musical mis en scène par Cédric Bécu, avec Rémi Guirimand, Marie-Estelle Hassaneen et Caroline Michel.

L'Ensemble Jeux de Quatre composé de musiciens propose avec "Je m'appelle Momo" une transposition scénique du roman "La Vie devant soi" d'Emile Ajar, hétéronyme de Romain Gary, placée comme indiquée par le metteur en scène Cédric Bécu dans sa note d'intention, "au croisement de la littérature et du patrimoine musical" avec "une création interdisciplinaire et sonore".

Ainsi officie une formation chant (Caroline Michel), flûte (Marie-Estelle Hassaneen) et guitare (Rémi Guirimand) pour relater ce roman d'appprentissage d'un jeune garçon maghrébin qui relate sa vie d'enfant dans le populaire et cosmopolite quartier de Belleville des années 1960.

Comme de nombreux enfants non désirés, délesté tel un paquet à la consigne chez une nourrice il trouve en celle-ci, Madame Rosa, une vieille juive ancienne prostituée et rescapée de la Shoah, une figure maternelle de substitution qui l'accompagne jusqu'à son entrée dans sa future vie d'homme comme il la veillera lors de son voyage vers le royaume des morts.

Dans une optique de théâtre pauvre dépouillé de tout artifice scénographique, juste un fauteuil délabré et quelques accessoires, mais un beau travail de lumières, dépourvu du pathos naturaliste inhérent à la situation d'un réalisme tragique, la narration diégétique par le personnage-titre s'effectue par diffraction à trois voix accompagnée de musique instrumentale et de chansons pour poser l'atmosphère et traduire les émotions.

La partition musicale puise dans un corpus éclectique mais homogène dans l'esprit composé de musique instrumentale, de mélodies symphoniques avec la mise en musique de poèmes, ceux de Paul Bourget et de Verlaine par Claude Debussy ou Gabriel Fauré, et, au terme d'arrangements originaux, d'opus de la chanson réaliste française avec notamment ses trois grands représentants Georges Brassens, Jacques Brel et Jean Ferrat.

Tous musiciens, les interprètes portent avec une sensibilité affranchie de tout sentimentalisme et mièvrerie avec les instrumentistes Marie-Estelle Hassaneen et Rémi Guirimand qui composent un bel écrin harmonique pour la superbe voix cristalline de la soprano Caroline Michel.

Sous la direction de Cédric Bécu, leur fraîcheur de jeu apporte un supplément de grâce à cette ode à la vie et à l'amour qui transcende ces douloureux chemins de vie qui ne sont pas parsemés de pétales de rose.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=