Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère
Musée Picasso Paris  (Paris)  Du 17 mai au 4 septembre 2022

Le Musée Picasso Paris initie une programmation d'expositions de regards contemporains "afin d’interroger la postérité de Picasso" décidée par Cécile Debray qui assure sa direction depuis 2021, en proposant sous le titre "Les femmes qui pleurent sont en colère" des oeuvres réalisés par ORLAN, artiste phare et figure tutélaire du "body art" français.

Terminologie à laquelle celle-ci préfère celle d'"art charnel" pour rendre compte notamment de son tropisme pour l'autoportrait qui se traduit par la revisite des archétypes iconographiques de l’Histoire de l’art et ceux culturels pratiquée dès son entrée sur la scène artistique.

Après notamment les "Surgery-Performance" du début des années 1990 qui transformait réellement son corps en "ready-made modifié" par l'intermédiaire d'opérations chirurgicales, elle initie un mode purement virtuel, remplaçant le bistouri par "la chirurgie des images" et l'utilisation de la technologie numérique.

Toujours dans un contexte de manifeste féministe, l'autoportrait conceptualisé comme une mise en abyme identitaire par le procédé de "défiguration-refiguration" se traduit par l’hybridation de son image avec celles de représentations féminines dans le cadre de son corpus nommé "Self-hybridations" destiné à "supprimer les frontières entre cultures, civilisations, couleurs de peau, générations, sexes et pratiques artistiques".

La femme qui pleure : ORLAN vs Picasso

Après "Self-hybridations précolombiennes" en 1998, puis Africaines en 2000 et Amérindiennes 2005, ORLAN a exploré l'hybridation dystopique avec l'humanoïde avec la sculpture "ORLAN-oïde" insérée dans l’exposition

Sous le commissariat de François Dareau, chargé de recherches au Musée Picasso Paris, celui-ci prend le relais de la Sorbonne et de Galerie Eva Vautier à Nice pour présenter douze photo-montages réalisées en 2019 qui ouvrent de nouvelles séries en résonance avec l'oeuvre de Pablo Picasso.

Outre ORLAN qui se représente à la façon picassienne, trois oeuvres constituent des avatars de la figure de la mère, figure éplorée allégorie de la souffrance, de la fresque "Guernica" à laquelle est ajoutée une langue expression du cri.

Et, nonobstant son admiration affirmée pour Picasso, elle créée la série "Les femmes qui pleurent sont en colère" en lien notamment avec le portrait de Dora Maar intitulé "La femme qui pleure" de Picasso dans une entreprise de dénonciation de la domination masculine telle celle de l'artiste qui de surcroît réifie le corps féminin et en l'espèce était violent, de l'emprise de l'homme sur la femme et de désaliénation de la femme amoureuse.

A noter qu'une exposition "Manifeste ORLAN - Corps et sculptures" se tient presque concomitamment aux Abattoirs à Toulouse jusqu'au 28 août 2022

En préambule à la visite, en accès gratuit :

à voir en diaporama :
l'exposition in situ
l'exposition "Manifeste ORLAN - Corps et sculptures"
l'exposition à la galerie Eva Gautier
l'exposition "Artist & Robots" au Grand Palais en 2018 :
le corpus Self hybridations sur le site officiel de l'artiste
en vidéo :
la conférence à la Sorbonne avec ORLAN dans le cadre de son exposition "Les femmes qui pleurent sont en colère par femme avec tête(s)" à la Sorbonne Artgallery en 2019
"Elle fait de son corps une oeuvre" avec ORLAN dans le magazine d’actualité "28 minutes" du 21 juin 2021
l'nterview d'ORLAN à l'exposition "Artist & Robots"

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Picasso Paris

Crédits photos : © Musée Picasso


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=