Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo
Musée Picasso-Paris  (Paris)  Du 6 avril au 31 décembre 2022

Le Musée Picasso-Paris propose concomitamment deux expositions articulées autour de la figure de Maya Ruiz-Picasso, la fille aïnée du peintre, "Nouveaux chefs-d’œuvre. La Dation Maya Ruiz-Picasso" et "Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo".

Celle-ci s'ordonne comme une incursion dans l’histoire familiale de Picasso révélant son amour paternel pour retracer et recomposer, comme indiqué par les commissaires, "un morceau de vie partagée, tout en portant un nouveau regard sur la création de l’artiste".

A cet effet, Diana Widmaier-Picasso, arrière petite-fille du peintre et historienne d'art, et Emilia Philippot, conservatrice en chef du patrimoine au musée, ont sélectionné un conséquent ensemble de 200 pièces, des documents d'archives et objets personnels aux oeuvres d'art déployé en sections thématiques.

Picasso et Maya sa petite sardine

Bien évidemment, le coeur de la monstration est constitué des portraits de Maya la fille de Picasso et de Marie-Thérèse Walter, modèle muse et égérie de Picasso dans les années 1920-1930.

Chez Picasso, l'art, l"oeuvre et la vie sont indissociables et les portraits de Maya, qui le qualifie d'"admirateur éternel des enfants", illustrent le motif de l'enfance et de l'enfant qu'il a traité de manière récurrente.

Maya est représentée dans ses activité ludiques avec ses jouets comme "Maya à la poupée et au cheval" et souvent avec une connotation marine, tels "Maya au bateau", "Maya en tenue de pêcheur", "Maya au costume de marin" et "Fillette au bateau" reproduit sur l'affiche, qui répond au traitement pictural sur le thème de la baigneuse balnéaire de sa mère Marie-Thérèse Walter, modèle muse et égérie de Picasso dans les années 1920-1930 .

Et ce avec la différence stylistique entre les ceux graphiques de facture classique au tendre réalisme et ceux de la série de portraits peints, pour la première fois réunis, répondant aux canons cubistes dans laquelle elle devient une figure picturale dont douze réunis en regard de sculptures représentant sa mère.

Et Picasso complète les jouets manufacturés par ses créations, poupées articulées, marionnettes et silhouettes de papier découpés, qu'il fabrique, parfois avec sa fille, par assemblage à partir de matériaux de récupération.

La monstration comporte également un corpus documentaire pour tracer, selon les termes de Diana Widmaier-Picasso, "une véritable archéologie familiale" composée de de photographies, documents d’archives et objets personnels.

A ne pas rater les carnets de coloriage de Maya ornés de dessins de Picasso et plus inédit encore, dans la section intitulée "Memorabilia", des objets reliques-fétiches conservés par Maya dans l'atavisme parental de superstition dont celui ritualiste méconnu de Picasso.

En préambule à la visite, à voir :
en images :
un diaporama in situ des deux expositions
la collection en ligne du Musée Picasso-Paris
en vidéo :
"Maya dans l'œil de Pablo" le film-documentaire de François Lévy-Kuentz
l'intervention de Diana Widmaier-Ruiz-Picasso sur le théme "Marie-Thérèse Walter et Maya Ruiz-Picasso : modèles et muses" dans le cadre de l'événement "24 heures Picasso" en décembre 2021

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Picasso-Paris

Crédits photos : © Musée Picasso-Paris


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=