Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marcel Proust - Du côté de la mère
Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme  (Paris)  Du 14 avril au 28 août 2022

Dans le cadre du centenaire de la mort de Marcel Proust célébré en 2022, le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme présente l'exposition "Marcel Proust - Du côté de la mère" à la muséographie inédite.

En effet, la commissaire Isabelle Cahn, conservatrice générale honoraire des peintures au Musée d'Orsay, avec la collaboration du conseil scientifique d'Antoine Compagnon, de l'Académie française, professeur émérite au Collège de France, présente une double réflexion argumentée autour de la judéité de l'écrivain héritée de la branche maternelle.

Avec, à l'appui de leur judicieuse et passionnante (dé)monstration, une sélection de deux cents pièces, peintures, oeuvres graphiques et documents permet de découvrir cette approche muséale dans une élégante scénographie de Joris Lipsch du Studio Matters.

A la recherche des mondes proustiens

Le parcours décliné en sections thématiques propose d'appréhender l'homme et et son oeuvre Marcel Proust par le prisme de la judéité et une mise en résonance du biographique et du littéraire.

Ainsi, en abordant l'héritage de l'ascendance maternelle, celle d'une famille juive assimilée appartenant à la bourgeoisie française qui s'inscrit dans l’histoire des Juifs de France au 19ème siècle avec l'intégration des israélites et le pendant concomitant de l'antisémitisme.

Une intégration notamment mondaine qui se manifeste tant dans le "Grand Monde" parisien ainsi avec l'admission de Charles Hass au Jockey Club représentée dans la toile "Le cercle de la Rue Royale" de James Tissot, que dans la clientèle des nouveaux lieux de sociabilité, tel le Pré-Catelan illustré par une toile d'Henri Gerveix, ("Une soirée au Pré-Catelan").

Et surtout, la figure de sa mère, Jeanne Weil portraiturée par Anaïs Beauvais ("Portrait de Madame Adrien Proust"), en l'espèce prégnante pour la construction de la personnalité et de la sensibilité du petit garçon fusionnel qui attendait le baiser du soir tel décrit en introduction de "Du côté de chez Swann", le premier tome de "A la recherche du temps perdu".

Ce tant en ce qui concerne l' identité juive non explicitement revendiquée mais affirmée lors de son engagement dans l'affaire Dreyfus qui fait l'objet d'une section dédiée, que les fondamentaux de la culture juive, avec notamment son élément central qu'est la mémoire qui constitue le fil rouge de l'écriture de "La Recherche", avec les salles consacrées au Livre d'Ester et à la mise en résonance de la structure des manuscrits proustiens avec celle du Talmud, un des textes fondamentaux du judaïsme et

Une mère dont le décès en 1905 est considéré comme l'instant décisif de la mise en oeuvre de son travail d'écriture pour "A la Recherche du temps perdu" car, comme l'indique les commissaires reprenant les mots de Proust, porté par la pensée qu’il lui serait "si doux avant de mourir de faire quelque chose qui aurait plu à maman".

L'exposition invite à (re)découvir le monde de l'homme et le monde-miroir de "La Recherche", les lieux parisiens, qui constituaient le propos de l'exposition "Marcel Proust - Un roman parisien" au Musée Carnavalet ouverte jusqu'en avril 2022, et les villégiatures normandes, au demeurant sujet pictural en vogue, qui évoquent le Balbec proustien ("Vue prise à travers un balcon" de Gustave Caillebotte, "Hôtel des Roches Noires. Trouville" de Claude Monet, "La Plage de Cabourg" de René François Xavier Prinet).

Tels des itinéraires empruntés par les personnages de Proust, dont Albertine et les jeunes filles en fleurs ("Annette sur la plage de Villerville" et "Les Tilleuls à Amfreville" d'Edouard Vuillard, "Albertine aux Douches" de Kees van Dongen, "Filles-Fleurs" de Robert de Montesquiou) souvent inspirés de contemporains tel le peintre Paul-César Helleu modèle du peintre Elstir ("Madame Helleu sur la plage de Deauville", "Madame Helleu lisant sur la plage").

D'autres salles abordent, entre autres, l'homosexualité de Proust à partir du personnage de personnage de Charlus et ses rapports avec l'art de son temps et notamment les avant-gardes avec l'esthétique des Ballets russes et ses interprètes ("Tamara Karsavina" et "Ida Rubinstein dans le rôle de Zobelda (Shéhèrazade)" de Jacques-Emile Blanche) dont la muse et mécène Misia Godebska (Misa Sert) peinte par Pierre Bonnard, inspire le personnage de la princesse Yourbeletieff du volume "Sodome et Gomorrhe".

A ne pas rater : "Le Grand Canal" de Monet qui évoque le voyage à Venise de Marcel Proust avec sa mère, la "Bibliothèque hommage à Marcel Proust" une des fameuses boîtes miniatures de Charles Matton, les épreuves corrigées des tomes "Du côté de chez Swann" et "Sodome et Gomorrhe" et la caricature de Jean Cocteau ("Marcel Proust dans sa pelisse") celui dont Claude Arnaud dans son essai "Proust contre Cocteau" analyse le "cousinage sensible" avec Proust.

En préambule à la visite :

à voir :
en vidéo : la visite de l'exposition commentée par Paul Salmona, directeur du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
la conférence "Proust du côté juif" d'Antoine Compagnon de l'Académie française, professeur émérite au Collège de France donnée au musée dans le cadre de l'expositio du MAHJ

en images : un diaporoma de l'exposition in situ Marcel Proust, un roman parisien au Musée Carnavalet

à écouter en podcast :
"L'exploration d'une judéité marrane" sur France Culture dans le cadre de l'émission "Talmudiques" avec la commissaire Isabelle Cahn
"Proust, le podcast" proposé par France Culture et conçu par Charles Dantzig avec les équipes des émissions de la chaîne qui, chaque semaine et jusqu'au 18 novembre 2022, vagabonderont du côté de Proust en abordant un aspect de son oeuvre
"Un été avec Proust" une série sur France Inter initiée en 2013 par Laura Malki

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Crédits photos : © Christophe Fouin - Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !

La 59ème MAG à revoir, un concert et interview de Julie Gasnier en fin de semaine et des tas de découvertes à faire au travers de nos articles de la semaine, c'est le programme qui vous attend en ce début d'année mouvementée !

Du côté de la musique :

"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker
et toujours :
'The big swim" de Augenwasser
"Rendez-vous"de Julie Cherrier-Hoffmann, Lucienne Renaudin Vary, Pierre Arditi, Frédéric Chaslin & Arièle Butaux
"C'est la vie qui veut ça" c'est la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Remember we were waiting for the snow" de Lunt
"Ecrans plats" de Monsieur Lune
"A.P.P. (Accumulation of Profit & Power)" de Muyiwa Kunnuji's Osemako
"Carnaval sauvage" de Nicolas Jules
Not Scientists, Bilbao Kung Fu, Grandma's ashes et Paradis minuit à découvrir
"Brutal pop II" de Sun

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Fin de partie" au Théâtre de l'Atelier
"Delphine et Carole au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Grief and Beauty" au Théâtre de la Colline
"Je pars sans moi" au Théâtre de la Colline
"Le syndrome de l'oiseau" au Théâtre du Rond-Point
"La Chambre des Merveilles" au Théâtre des Variétés
"Dans ce jardin qu'on aimait" au Théâtre de la Bastille
"La (nouvelle) Ronde au Théâtre des Abbesses
"Du bonheur de donner" au Théâtre Le Lucernaire
"Presque égal" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"NYX" au Théâtre Les Déchargeurs
"Rosemary Lovelace fait ça dvant tout le monde !" au Théâtre Montmartre-Galabru
les reprises :
"Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Top Secret" à la Cinémathèque de Paris
dernière ligne droite pour :
"Le Chic ! Arts décoratifs et mobilier de 1930 à 1960" à la Galerie des Gobelins
"L'amour en scène ! - François Boucher du théâtre à l'opéra" au Musée des Beaux-Arts de Tours
"Face au soleil - Un astre dans les arts" au Musée Marmottan Monet
"Walter Sickert - Peindre e transgresser" au Petit Palais
"L'encre en mouvement - Une histoire de la peinture chinoise du 20ème siècle" au Musée Cernushi
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Cutland - Le secret de Jens" de Govinda Van Maele
"The Singing Club" de Peter Cattaneo
"La Jeune fille à la perle" de Peter Webber
Les contes des quatre saisons d'Eric Rohmer
le cinéma de Wim Wenders en 4 films
et pour les cinéphiles "Le Mystère Méliès" d'Eric Lange
en salle pour le jeune public : "Neneh Superstar' de Ramzi Ben Sliman

Lecture avec :

"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
C'est bientôt le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia
et toujours :
"Petites dents, grands crocs" de Emilie Guillaumin
"Partout les autres" de David Thomas
"Nein, nein, nein !" de Jerry Stahl

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=