Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Molière en costumes
Centre national du costume de scène  (Moulins)  Du 26 mai au 6 novembre 2022

En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, le Centre national du costume de scène célèbre le 400ème anniversaire de la naissance de Molière en proposant avec l'exposition "Molière en costumes" une anthologie des costumes créés au 20ème siècle pour des mises en scènes n'ayant pas opté pour le recontextualisation temporelle et donc dites "en costume d'époque".

En effet, la commissaire Véronique Meunier-Delissnyder, conservatrice générale à la BnF, a donc sélectionné, outre des maquettes et des photographie d'archives, un ensemble de costumes présentées en tableaux dans une scénographie de Philippine Ordinaire qui les met en judicieuse résonance avec des illustrations du 17ème siècle.

Molière... quand l'habit annonce le personnage

La monstration revêt un double intérêt. D'une part, elle s'avère une incursion dans l'Histoire de la mode et du costume du 17ème siècle à laquelle se réfèrent les costumiers contemporains même si d'aucuns notoires, tels Marcel Escof?er, Christian Bérard, Erick Plaza-Cochet, Dominique Borg et Christian Lacroix y apportent leur touche de fantaisie personnelle, et rend hommage à leur savoir-faire.

D'autre part, elle propose un parcours ordonné autour des thématiques récurrentes déclinées par Molière qui s'avère un sagace observateur de la société de son temps sur laquelle il pose un regard satirique pour, par voie de l'éthopée comique, dresser une typologie des caractères, version théâtrale de ceux littéraires de La Bruyère qui paraîtront après son décès, et des passions humaines avec des personnages iconiques à l'instar de l'avare Harpagon.

Et, dans son répertoire, toutes les classes sociales, des petits marquis courtisans aux paysans en passant par les bourgeois en quête de notoriété et le personnel ancillaire sont représentées et concourent à l'intrigue essentiellement traitée de manière farcesque dont le costume révèle la condition comme celui des duos ancillaires et ceux des jeunes tourtereaux qui correspondent à des emplois en terme dramatique.

Molière s'amuse et amuse en épinglant tant les institutions, ainsi la médecine ("Le Malade imaginaire" et la religion

et ce qui ne se nommait pas encore le snobisme culturel, la cuistrerie avec la vogue de la préciosité et du scientisme des "Femmes savantes".

Les comédies de moeurs de Molière puisent dans la réalité sociologique, culturelle et sociétale en stigmatisant le socle du patriarcat avec le père tyrannique et la condition féminine avec le mariage contrarié voire forcé des filles ainsi dans "L'Ecole des femmes".

Les moeurs légères sinon dissolues ne manquent pas à l'appel avec les personnages de libertins et de coquettes.

Un ultime tableau, avec un superbe décor défilant actionnable par le visiteur, est dédié au genre de la comédie-ballet inventé par Molière et soutenu par la musique de Lully avec les deux opus emblématiques "Le Bourgeois gentilhomme" et "Le Malade imaginaire".

 
En savoir plus :

Le site officiel du Centre national du costume de scène

Crédits photos : © Centre national du costume de scène - Florent Griffard (1 - 5 - 6) - Jean-Marc Teissonnier (2 - 3 - 4)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=