Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Ombre de Goya
José Luis Lopez-Linares  (septembre 2022) 

Réalisé par José Luis Lopez-Linares. Espagne. Documentaire. 1h30 (Sortie 21 septembre 2022). Avec Jean-Claude Carrière

Mort en février 2021, à l'aube de ses 90 ans, Jean-Claude Carrière aura réussi à se construire une figure particulière dans le paysage culturel français.

Scénariste, écrivain, intellectuel, bon vivant, ce disciple de Bunuel, amateur de grands vins, aura été un incontestable érudit, un professeur touche-à-tout, aimant faire découvrir à ceux qui le suivaient les merveilles (et les horreurs) d'un monde en perpétuel changement depuis sa naissance avant-guerre dans son petit village occitan de Colombières-sur-Orb.

A quelques mois de sa mort, on va, dans "L'ombre de Goya" de José-Luis Lopes Linares, le suivre dans un ultime voyage en Espagne avec pour prétexte de se mettre à la recherche des traces du dernier grand peintre classique espagnol avant Picasso, Francisco Goya.

Dans ce documentaire testamentaire très soigné, les commentaires savants et humanistes de Jean-Claude Carrière bénéficient d'une belle lumière. Tout, de l'Espagne traversée aux tableaux finement photographiés, fournira prétexte au grand homme pour des anecdotes et des pensées aussi signifiantes que fulgurantes.

Attention, "L'Ombre de Goya" n'est pas une œuvre mortifère. Au contraire, le réalisateur invite son spectateur à prendre la route en compagnie d'un guide, grand conteur et grand bavard, pour une promenade ensoleillée. On n'y suit par un vieil homme au bout de sa vie, faisant une dernière fois le point sur des dizaines d'années d'expérience.

Non, Carrière est pareil à lui-même. Certains le trouveront peut-être plus arrogant que jamais, distillant toute sa connaissance avec toujours le même aplomb. D'autres sentiront qu'il veut avant tout transmettre son immense savoir, laisser une belle trace d'une vie qu'on peut légitimement trouver épanouie et réussie.

Parsemée de témoignages de proches, comme son épouse Nahal Tajajod, qui en parle avec une sérénité convaincante, ou ses amis avec lesquels il a collaboré, comme Carlos Saura ou Julian Schnabel, le film n'a rien d'hagiographique. Au contraire.

"L'Ombre de Goya" de José-Luis Lopez Linares tient à égal distance ses deux sujets. On en saura donc beaucoup sur le peintre et beaucoup sur son commentateur. Avec, on le répète, un filmage apaisant, sachant accompagner le vieux voyageur à la fois dans son réel et dan son imaginaire. Car Jean-Claude Carrière, ami d'un ancien surréaliste, aimait autant contempler un ciel bleu que d'imaginer un monde peuplé d'êtres fantastiques.

On ne s'ennuyait pas en sa compagnie. On avait l'impression d'être plus intelligent qu'avant qu'il ait commencé ses explications. D'une voix légèrement chantante, avec des restes d'accent occitan, il embarquait ceux qui le voulaient dans un beau voyage envoûtant au pays de la parole.

La conclusion est vraiment simple : "L'Ombre de Goya" de José-Luis Lopez Linares est un moment de partage qui ne se refuse pas.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=