Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Boulevard Davout
Théâtre de la Colline  (Paris)  octobre 2022

Spectacle du Collectif OS’O interprété par Inès Anane, Neva Bonachera, Roxane Brumachon, Philippe Dormoy, Mathieu Ehrhard, Baptiste Girard, Noura Lapalus,Tom Linton, Esdras Registe et Gabriel Washer.

Tout commence dans le jardin Serpollet, au pied de la piscine Yvonne Godard, à quelques mètres du boulevard Davout.

Trois groupes de spectateurs ont été constitués à l'aide de bracelets de couleur (jaune, vert et bleu). Ils vont être invités à suivre des personnes arborant un parapluie de la même couleur que leur bracelet pour une promenade pleine de surprises aux alentours du boulevard Davout, prétexte à cette déambulation théâtrale.

Car ce boulevard, affublé comme nombre d'autres d'un nom de maréchal napoléonien, a une riche histoire populaire. Olivia Barron a écrit trois épisodes singuliers, où le réel va toujours croiser le fantastique, La Jeune troupe de la Colline et le Collectif O'SO dont on a déjà pu apprécier l'originalité du travail avec la tragédie dans l'espace "X", assurent la partie artistique de ce parcours aussi réjouissant qu'instructif.

Le spectateur curieux découvrira les premières tours érigées dans l'arrondissement et surtout, alors que rien n'y fait clairement référence, apprendra qu'il est au cœur de ce qu'on appelait jadis la "Zone". Là où les pauvres vivaient dans des baraques sans aucun confort mais qui ne constituaient pas encore ce qu'on nommera plus tard un "bidonville".

Alors qu'il aura traversé quelques friches aussi glauques en 2022 qu'elles devaient l'être un siècle plus tôt, avec des sols jonchés de canettes et de détritus, des chaussées où les épaves de voiture sont habitées par des familles roms et les camionnettes taguées abritent des prostituées, l'habitué de la Colline se dira sans doute qu' à quelques pas de son théâtre préféré, sous l'œil monumental des Tours Mercuriales, on peut se dépayser et s'amuser à se faire peur.

Il y croisera aussi un personnage surgi d'une gravure 1900 : un "zonier", bien mieux qu'un simple ancêtre du péjoratif "zonard" actuel. On lui saura gré de chanter à capella quelques couplets de la chanson de la grande Fréhel, justement intitulée "La Zone".

On n'en dévoilera pas davantage sur les étapes de ce périple urbain sinon qu'il donnera l'occasion d'arpenter le square Amiens, un bel ensemble d'immeubles en briques rouges, comme en voit beaucoup tout autour de Paris, et dont on ne dit jamais assez qu'ils ont vraiment compté pour structurer la ville au milieu du 20e siècle.

Mais la nostalgie n'est pas de mise dans "Boulevard Davout" et c'est en pleine modernité que les verts, les jaunes et les bleus se retrouveront en suivant un épisode du spectacle sur le toit de la piscine Yvonne Godard, un toit partagé entre solarium et verdure, un lieu unique pour assister à l'un des plus beaux dialogues du spectacle, qui, se dégustera d'autant mieux si l'on n'a pas oublié son écharpe ou un chaud gilet en cette période automnale.

Période finalement assez propice aux visites théâtrales guidées, surtout si ce qui est proposé vaut le déplacement. On conseillera aux professeurs de français d'y accompagner leurs élèves : "Boulevard Davout" est une initiation ludique au théâtre, une belle entrée en matière pour faire comprendre aux adolescents que c'est un art vivant, qui peut exister hors les murs solennels d'un théâtre et y faire fête.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=