Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jacky Caillou
Lucas Delangle  (novembre 2022) 

Réalisé par Lucas Delangle. France. Drame fantastique. 1h32 (Sortie 2 novembre 2022). Avec Thomas Parigi, Edwige Blondiau et Lou Lampros.

Y aurait-il enfin un fantastique à la française ?  Après "Méduse" de Sophie Lévy et avant "Une Montage" de Thomas Salvador, "Jacky Caillou" , le premier films de Lucas Delangle le laisse espérer.

Dans ces films, on ne trouvera pas pléthore d'effets spéciaux. A chaque fois, c'est l'esprit qui compte en premier, suivi de peu du contexte naturel ou artificiel. Enfermés dans une maison ou, au contraire, s'enfonçant dans une nature magistrale, les personnages sont comme possédés par les lieux et les êtres.

Filmé dans les Alpes, haut dans les Alpes, "Jacky Caillou" regorge de paysages hors du commun, à commencer par les chemins caillouteux de montagne qu'empruntent Jacky et sa grand-mère Gisèle ,la  magnétiseuse. Leur complicité est évidente et l'on sent chez la presque vieille dame l'envie de transmettre ses savoirs à son petit-fils, qui ne sait pas encore très nettement qu'il a lui aussi le don.

Dans ce paysage d'élevage ovin, le mouton est théoriquement roi. Sauf qu'ici règne un prédateur mystérieux, un loup sanguinaire, à la limite du sadisme.  Les plans d'agneaux morts en viennent à gâcher la beauté  des paysages et la bonté des êtres.

Evidemment  Jacky va se retrouver au centre du drame avec l'apparition d'une jeune fille fascinante. Sans trop révéler les choses, il y aura de la lycanthropie dans l'air. Pas très client des films Hammer et de leurs avatars modernes, Lucas Delangle ne filmera pas les allers et retour de l'humain à la bête et de la bête à l'humain, mais les fera suggérer sans ambiguïté.

Tout le film se refuse aux entre-deux. A chaque étape de l'évolution de Jacky et de celle de sa patiente, les faits parlent : il devient de plus en plus un magnétiseur, elle une louve.

Dans son premier rôle, Thomas Parigi est limpide, tout à son personnage qu'il in carne d'un bloc jusqu'au moment où la jeune fille prend possession de son esprit : il veut la guérir ou la sauver des hommes réclamant sa mort... Mais est-ce possible ? 

On sent chez ce néo-comédien une grande force qui, s'il décide de continuer à jouer, cache peut-être aussi de belles réserves de fragilité. A la mesure de ce rôle, on le voit plutôt en solitaire, en paysan qui ne s'en sort pas, en assassin à la Pierre Rivière.

Cela ne veut pas dire que son physique étrange le condamne à des rôles de composition ou des personnages du passé. Lucas Delangle a l'intelligence de le confronter à la modernité ,  et ce n'est pas un hasard si on lui voit conduire, et très vite, un quad dans de très beaux plans de routes de montagne.

"Jacky Caillou" de Lucas Delangle est une plongée dépaysante dans une contrée reculée, celle qu'on suppose ne pas capter la 4 ou  5G  et appartenir aux déserts médicaux. Pour autant, le réalisateur n'en fait pas un lieu invivable et archaïque. Au contraire, on perçoit des solidarités entre des populations éparpillées qui ne croient pas mordicus aux guérisseurs et aux bêtes du Gévaudan.

On sent d'emblée qu'il n'a pas plaqué la réalité de son scénario n'importe où. Le film habite ses paysages, les restitue dans leur beauté sans chercher à les interpréter. Il y a une constante simplicité qui permet au fantastique de prendre corps sans paraître factice.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=