Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un bon job
La Manufacture des Abbesses  (Paris)  novembre 2022

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Stéphane Robelin, avec Sophie Vonlanthen, Lionel Nakache, Juliette Marcaillou, Philippe Chaine et Tom Robelin.

De Sacha Guitry à Eric Emmanuel Schmitt, en passant par Marcel Pagnol, ils sont nombreux les dramaturges et les hommes de théâtre comme Patrice Chéreau à être passés des planches à l'écran. Auteur de trois films, dont deux en compagnie de Pierre Richard, Stéphane Robelin, a décidé avec "Un bon job" de faire le chemin inverse.

En quittant sa caméra, il a aussi changé de thématique. Alors qu'il avait abordé les problèmes liés à la dépendance des retraités, il s'ouvre ici à celui de la "charge mentale".

A l'heure où tant d'autres se confient à des coachs et des préparateurs mentaux ou physiques, Johana (Sophie Vonlanthen) a décidé d'inventer son propre concept et de l'expérimenter avant, peut-être, de le généraliser.

En auditionnant pour ce rôle, Raphaël (Lionel Nakache), quadragénaire plus chômeur professionnel que demandeur d'emploi, elle va trouver paradoxalement l'oiseau rare, celui qu'elle va appeler "un homme à penser". Comme la femme de ménage libère ceux qui l'emploient de leurs tâches ménagères, il va devoir se mettre dans sa peau pour la libérer de tout ce qui lui encombre le cerveau.

Mais, en entrant dans le cercle familial de Johana, restera-t-il à sa place ou sa fonction évoluera-t-elle au détriment de sa propre "charge mentale" ?

Confronté à Denis (Philippe Chaine), le mari de Johana, et à ses grands enfants Léa (Juliette Marcaillou) et Paul (Tom Robelin), Raphaël pourrait reproduire la situation pasolinienne de "Théorème", puisqu'il séduit Léa et Paul, mais Stéphane Robelin n'a pas choisi tout à fait cette évolution pour son personnage.

Ni drame ni comédie, "Un bon job" cherche à montrer comment pourrait évoluer la notion de travail dans un capitalisme rénové. On pourrait la définir comme une pièce futuriste.

David Bersanetti, à l'époque du télétravail, a d'ailleurs conçu un seul lieu néo-moderne mélangeant cuisine et salle de réunion, où trône magistral un grand frigo sur lequel s'épanouit une plante verte que soigne inlassablement Johana. Derrière ce décor, domine un grand espace qui fait parfois office d'écran vidéo, parfois de séparation avec le supposé reste de l'appartement.

Même si l'on parle beaucoup, en évoquant des pistes possibles d'évolution de "l'homme à penser", Stéphane Robelin sait ne pas trop digresser. Il n'oublie pas qu'il vient d'un art où, contrairement au théâtre, règne l'ellipse. Chaque scène a ainsi pour but de faire avancer l'action, de montrer comment l'évolution des fonctions de Raphaël rétroagissent sur sa psychologie.

Jamais austère ni didactique, "Un bon job" est une fable qui va jusqu'au bout de sa logique. sait convaincre sans avoir besoin de trop s'épancher pour l'expliquer. On pourra trouver qu'il exagère ou, au contraire, qu'il sous-estime les conséquences de ses présupposés.

En tout cas, on ne lui reprochera pas d'être fumeux ni à côté de la plaque. Avec une bonne dose d'humour pour faire passer l'amertume de la leçon, il n'abandonnera jamais en route ses spectateurs.

Tout au contraire. Aidés par cinq comédiens de qualité, il réussit à les distraire tout en les faisant réfléchir sur demain. Des débuts prometteurs dans le monde théâtral.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=