Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rêve d'Egypte
Musée Rodin  (Paris)  Du 18 otobre 2022 au 5 mars 2023

Le Musée Rodin propose avec l'exposition "Rêve d'Egypte" de décrypter la relation d'Auguste Rodin avec l’art égyptien .

Le décryptage se déploie à la faveur de la conséquente sélection opérée par la commissaire Bénédicte Garnier, responsable des activités scientifiques de la collection de Rodin et du site de Meudon.

Et elle reprend son dispositif qui prévalait en 2014 pour l'exposition "Rodin, la lumière de l'Antique" plus particulièrement dédiée à l'Antiquité gréco-romaine.

Ainsi, elle procède par une mise en scène de la collection égyptienne du sculpteur et de sa résonance avec l'oeuvre de Rodin qui se déploie dans une lumineuse scénographie de l'Atelier Cros & Patras.

Rodin egyptophile

La référence à l'Antiquité, comme modèle ou influence, constitue un des tropismes de l'art moderne particulièrement sensible au vocabulaire plastique des arts primitifs et commun aux artistes notoires de la sculpture moderne, ainsi, et entre autres Ossip Zadkine, Antoine Bourdelle et Alberto Giacometti*.

Celle de l'Antiquité égyptienne résulte, outre de l'Antiquité comme base de la formation académique des artistes, de la fascination française pour l’Egypte qui, depuis le 18ème siècle, a impacté tous les courants artistiques et se nove au 19ème siècle en égyptomanie avec le développement des explorations archéologiques ce que l'exposition aborde avec des cartels dédiés aux lieux de fouilles et aux antiquaires spécialisés.

La monstration est introduite par une salle didactique qui présente les spécificités de l'art égyptien par typologie avec les masques funéraires, la représentation des dieux et des animaux.

Et elle met en regard la collection égyptienne d'Auguste Rodin qui débute avec des pièces de petite dimension installées dans l'Atelier de Meudon

avant d'inclure des acquisitions monumentales notamment en vue de la constitution, pour la postérité, de son projet de musée égyptien de l'Hôtel de Biron de statues à des fragments de la paroi d'une salle du temple d'Athribis.

Combinées avec les sculptures et œuvres graphiques de Rodin, et éclairées par des documents d'archives, elles permettent d'apprécier l'influence thématique, en termes de réminiscence formelle ou iconographique ainsi dans les dessins et aquarelles dont certaines figuraient dans l'exposition "Rodin - Dessiner, Découper".

Ainsi que ses recherches sur la représentation du corps humain, tel le dédoublement de la figure, le style avec la simplification des formes, et la pratique de la fragmentation comme pour "La Pensée" élaborée sur le mode de la statue-cube égyptienne.

Et surtout la monumentalité, avec en point d'orgue le "Monument à Balzac" qui a fait l'objet de l'exposition dédiée "Monumental Balzac" au Musée des Beaux-Arts de Tours en 2019.

Pour lequel, qualifié de "Sphinx de la France", Rodin indique explicitement un montage calqué sur celui des colosses de Memnon, les deux gigantesques statues d'Aménophis III ornant l'entrée de son temple funéraire, avec, de part et d'autre, la similitude de la tête avec les têtes de rois.

Et la cambrure du corps, comme pour les torses féminins de Rodin, calquée sur celle des torses masculins égyptiens.

A ne pas rater les petites déesses Hathor et Baubo inspiratrices de l'Isis rodinienen, le processus de création de la "Tête d'évêque", "La Main du diable" et "L'homme qui marche" de Rodin aîeul de celui de Giacometti avec la posture de statues égyptiennes.

En préambule à la visite :

à voir en vidéo :
l'entretien avec la commissaire
la visite commentée par la commissaire
la statue de Balzac décrypté par la commissaire

en diaporama de photographies d'archives "Rodin à Meudon, de l'atelier au musée"

en podcast "Rodin, le sculpteur, le collectionneur et l’Egypte" partie1 - partie 2 dans le cadre de l'émission "Au coeur de l'histoire" sur Europe 1 en partenariat avec le Musée Rodin

* les expositions :
"Bourdelle et l'Antique - Une passion moderne" au Musée Bourdelle en 2018
l'exposition "Giacometti et l'Égypte antique" à l'Institut Giacometti en 2021 -
"L’Ame primitive" au Musée Zadkine en 2022

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Rodin

Crédits photos : ©MM
avec l'aimable autorisation du Musée Rodin


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=