Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Coupures
Théâtre de l'Oeuvre  (Paris)  janvier 2023

Comédie satirique écrite et mise en scène par Paul-Eloi Forget et Samuel Valensi, avec June Assal, Michel Derville, Lison Favard (en alternance Emelyne Chirol), Paul-Eloi Forget, Valérie Moinet et Samuel Valensi.

Comédie satirique sur les fonctionnements de notre démocratie, "Coupures" met en évidence par l’exemple la façon dont le public est le plus souvent exclu du débat démocratique alors même qu’il pense activement y participer.

Paul-Eloi Forget et Samuel Valensi, qui signent le texte et la mise en scène du spectacle, imaginent, avec une pointe d’ironie, un dispositif narratif où les spectateurs sont pris à parti sans avoir le droit de participer au débat.

Invité en effet à un débat public concernant l’implantation d'antennes 5G dans une petite commune rurale, les spectateurs se retrouvent pris en tenaille entre Frédéric, le maire écologiste, agriculteur, père de famille, rêveur et engagé, qui laisse néanmoins les antennes se déployer sur la commune, et son ambitieuse et néanmoins dévouée au bien commun, opposante, bien décidée à mettre l’opinion de son côté et soucieuse d’en découdre.

Grâce à un ingénieux système de retours en arrière, entrecoupés de saynètes drolatiques permettant de dédramatiser le propos (telle un parodie du célèbre jeux de “La roue de la fortune” transposé au maintien des subventions agricoles, ou d’ubuesques conversations téléphoniques avec les administrations), ils illustrent ainsi les arcanes d’un système démocratique en crise où élus, électeurs et institutions sont en rupture, mettant douloureusement en avant les mécanismes permettant aux élites de mettre en œuvre leurs décision, quitte à by-passer les élus et à marginaliser les opinions et les intérêts des citoyens ordinaires.

En ouvrant puis refermant le quatrième mur, les spectateurs sont mis dans la position de simples observateurs de l'histoire plutôt que d'être directement impliqués, ce qui permet d' accentuer leur impuissance face à une situation qui leur échappe.

La mise en en scène dynamique est d’inspiration cinématographique sur les temps du passé, avec de nombreux changements de scènes et l’inclusion d'ellipses.

L’ingénieuse scénographie de Julie Mahieu utilisant un dispositif de panneaux blancs permettant la projection d’images et la musique assurée sur le plateau par la musicienne Lison Favard donnent vie à l’ensemble, accentuant - comme dans la scène de l’orage - les côtés dramatiques tout comme les aspects comiques - comme dans la scène de l’arrivée de Frédéric en préfecture. En contraste, les scènes du présent avec le public sont volontairement traitées avec réalisme.

Les comédiens s'avèrent absolument incroyables tels June Assal est particulièrement touchante dans son rôle à la fois fragile et forte de Sahar, femme, de mère et d’exploitante agricole en support de son idéaliste de marin, et Samuel Valensi qui porte sur ses épaules et avec beaucoup de justesse le rôle délicat du jeune élu idéaliste pris dans une tempête qui le dépasse.

Michel Derville et Valérie Moinet mettent tout leur charisme et leur talent au service de la pièce tandis que Paul-Eloi Forget compose le personnage à priori secondaire du frère de Sahar avec plus de complexité qu’il n’y paraît. 

Une pièce coup de poing qui laisse néanmoins en bouche le goût doux amer d’une impuissance programmée.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=