Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A la vie à la mort
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  janvier 2023

Comédie burlesque écrite et mise en scène par Gilles Gaston-Dreyfus, avec Anne Benoît, Stéphane De Groodt et Gilles Gaston-Dreyfus et la participation d'Amira Hadzic.

Depuis qu'il a pris la plume, le comédien et metteur en scène Gilles Gaston-Dreyfus explore la sphère existentielle de l'intime et le concept de lien comme mécanisme d'identification et d'intersubjectivité.

Ainsi avec le solo du "je est un autre" dans "Mon ami Louis", le pandémonium conjugal avec "Couple" disséquant le lien amoureux jusqu'à l'os et ("Veillée de famille") traitant d'une fratrie confrontée à la mort de la mère sur laquelle se referme l'album de famille.

Qui scelle également le passage définitif à l'âge adulte pour ceux dans le coeur desquels veille l'éternel enfant, thématique que Gilles Gaston-Dreyfus décline dans l'opus "A la vie, à la mort", dont le titre emprunte au serment de l'indéfectible loyauté et solidarité des jeux de l'enfance, sous obédience de la famille d'élection, celle de l'amitié - et de sa "rare, mystérieuse et fabuleuse alchimie" ainsi qu'indiqué dans sa note d'intention - à l'aune du passage du temps et de la mort.

A la suite du décès du dernier de leurs ascendants, trois amis de longue date prennent conscience d'être devenus les premiers de cordée vers la porte de sortie et abordent cette inexorable perspective chacun à sa manière détournée toutefois sous obédience commune d'un humour noir.

Sur le mode "en avant Simone, c'est moi qui conduis, c'est toi qui klaxonnes", Paul, Joseph et Hélène, et sans les autres, partent en cathartique road movie mémoriel qui démarre sur le chemin de campagne qui mène à la maison de celle-ci et devisent sur les choses de la vie, de leur vie, et leurs souvenirs en regardant dans un implacable rétroviseur.

Entre burlesque et grotesque, Gilles Gaston-Dreyfus procède à leur dissection psychopathologique par le prisme des rêves inaccomplis, des illusions perdues, des amours défuntes et du poids des années dans une partition étonnante - et - détonante - par son minimalisme quasi beckettien instillé de dissonances gombrowizciennes évoquant une partition de musique de chambre pour trio désaccordé.

Pour l'accompagner, la projection sur écran géant d'un bucolique fondu-enchaîné photographique réalisé par Pierre-François Limbosch, et pour l'orchestrer Gilles Gaston-Dreyfus opère une mise en scène arachnéenne de cette polyphonie de voix, qui pour rester dans la métaphore musicale, évoque les sons disparates des instruments de musique lorsqu'ils sont accordés avant le début de la représentation, avec en dénouement une harmonie(re)trouvée.

Egalement au jeu dans le rôle du névrosé anxieux, il est accompagné par Anne Benoît, en grande gueule marmoréenne et cependant si fragile, et Stéphane De Groodt en désabusé pince sans-rire.

Comédiens aguerris et émérites, ils emportent le public dans cette aventure existentielle - et théâtrale - qui ne ressort pas aux classiques schémas dramaturgiques.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=