Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Néo-Romantiques - Un moment oublié de l'art moderne 1926-1972
Musée Marmottan Monet  (Paris)  Du 8 mars au 18 juin 2023

Le Musée Marmotan Monet présente une exposition consacrée au Néo-Romantisme, considéré comme le premier mouvement post-moderne, qui a émergé à la fin du 19ème siècle et essaimé dans tous les arts.

Programmée par la nouvelle directionex du lieu assurée par Erik Demazières et intitulée "Néo-Romantiques - Un moment oublié de l’art moderne 1926-1972", elle a été inspirée par l'essai éponyme de l'écrivain et critique culturel Patrick Mauriès

Et celui en assure le commissariat avec une sélection d'une centaine d'oeuvres des artistes qui, en réaction au modernisme, affirmèrent leur attachement à la figuration tout en s'écartant du naturalisme et du réalisme.

Christian, Pavel, Thérèse... et les autres

A défaut d'approche tant synthétique, analytique ou réflexive, la monstration ne se déploie pas en un parcours didactique mais en accrochage à la manière d'un pêle-mêle avec une section distincte par artiste avant in fine un bref melting-pot sur les dessins de décors et de costumes de théâtre.

Souvent qualifié de constellation ou de nébuleuse, le mouvement du Néo-Réalisme dépourvu tant de manifeste théorisant que d'unité stylistique, résulte d'affinités électives acquises lors d'une formation commune à l'Académie Ranson sous la houlette des peintres nabis Edouard Vuillard, Felix Vallotton et Maurice Denis*.

Et d'amitiés particulières entre artistes mondains qui fréquentent les cercles, tel celui de Jean Cocteau, et cénacles du Tout Paris des années 1930-40 représenté dans le tableau "L'Ensemble**" de Francis Rose qui introduit l'exposition.

Le commissaire a retenu le sextet qui a été médiatisé par l'exposition impromptue se déroulant en février 1926 à la Galerie Druet dont certains connu du grand oublic tel Christian Bérard et son modernisme excentrique teinté de maniérisme qui acquiert la notoriété dans le domaine des arts décoratifs, de la mode et des arts du spectacle.

Deux expositions - "Christian Bérard - Excentrique Bébé" au Nouveau Musée National de Monaco et "Bérard - Au théatre de la vie" au Palais Lumière à Evian-les-Bains - lui ont été dédiées en 2022.

Et à chacun son style pour une peinture que le commissaire qualifié de "peinture de la mélancolie, de l’exil et de la nostalgie" aux résonances diverses dont celle avec le post-impressionnisme pour Thérèse Debains et les paysages éthérés à la palette pastel d'Eugène Berman.

Aux antipodes du surréalisme de son frère Eugene Berman, dont la toile "Sunset (Medusa)" a été retenu pour l'affiche, qui n'est pas sans évoquer celui de Giorgio de Chirico

et du médiévisme des oeuvres de Kristians Tonny présenté avec celles de François Rose.

Avec une chromatique sombre qui est celle des personnages de Paul Tchelitchew.

* l'exposition "Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg en 2019

** à partir de la gauche : Madame Wellington Koo, Emmy Sommermann, Henry-Russell Hitchcock, Natalie Barney, Diana Varé, Serge Lifar, George Maratier, Francis Rose, Christian Bérard, Pavel Tchelitchew, Alice B. Toklas, Gertrude Stein, Jean Cocteau, Louis Bromfield, Tyrone Power, Virgil Thomson, Francis Picabia et Billy Mayor

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Marmottan Monet

Crédits photos : © MM
avec l'aimable autorisation du Musée Marmottan Monet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=