Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Garorock 2006 (samedi)
Hush Puppies - Mickey 3D - Les Wampas - The Exploited - Young Gods - Gojira  (Marmande)  16 avril 2006

Même si j'ai raté quelques concerts hier (Seeed, Tagada Jones, Missill, …) la nuit fût belle et le sommeil réparateur.

Première binouze et premier concert de la journée avec les Hush Puppies.

Déjà en concert la veille à Toulouse [mode pub = ON] pour la Semaine du Rock [mode pub = OFF], j'étais content de les voir débarquer à Marmande. Cela faisait déjà une bonne demi-douzaine de fois que je les ratais et je ne pouvais pas passer à côté cette fois-ci.

Monté vers les années 2000 dans l'un des fiefs du son sixties, le groupe allie le gros son rock bien sale à des mélodies pop accrocheuses. Véritables bêtes de scènes, ils obtiennent vite les faveurs du public et des demoiselles du premier rang. Avec un clavier Rhodes 100 % old-school et des guitares saignantes, l'ensemble garage n'a rien à envier aux groupes surmédiatisés de la scène anglaise.

A voir et à écouter absolument.

Les concerts s'enchaînent encore à une vitesse folle. 58 minutes de concert, plus que 2 minutes avant le début du concert du groupe punk des 80's : The Exploited.

Connaissant les écossais, je ne m'attendais pas à moins de leur part : un concert ultra violent et un public déchaîné pour ce groupe mythique des 80's.

Devenant le chef de file de la mouvance "Punk is Not Dead" après la mort de Sid Vicious, les furieux de The Exploited nous ont montré que malgré toutes ces années, ils n'ont rien perdu de leur rage.

Les titres s'enchaînent : "Let's start a war", "Chaos in my life", "Troops, System Fucked Up", "Anarchy", "USA". Des paroles vindicatives et des rythmiques hallucinantes pendant une heure, un bon gros concert. Je tiens à remercier le gros #%*§@ qui a passé son temps à essayer de me mettre des baffes pendant que je prenais des photos.

C'est beau la connerie quand c'est bien fait !

Dur de se calmer les oreilles après ce mur de son. Les Young Gods ont pourtant essayé…

Le trio suisse fête ses 20 ans cette année et nous a proposé un concert dans la meilleure des veines électro-indus.

L'efficacité de leurs samples n'est plus à prouver.

Malgré quelques morceaux un peu trop spatiaux à mon goût, on ne peut nier l'évidence : les Youngs Gods méritent bien leur réputation.


La première des têtes d'affiche de la soirée : Les Wampas.

Depuis Manu Chao, le titre, hein , pas le chanteur, le groupe est devenu incontournable dans tout festival qui se respecte. Suivant leur progression depuis leur "indispensable" album Toutafonlive, qui aurait pu parier qu'un chanteur qui chante faux sur des paroles naïves ferait un tel tabac.

Les plus audacieux peut-être. Ils ont cependant trouvé le filon : passer sur le Mouv' en chantant "Chirac en prison". Bien sûr que tout ceci n'est que parodie et que l'humour déconneur de Didier Wampas ne sera jamais altéré par les affres de la célébrité.

A en témoigner la prestation scénique du groupe, ils n'ont toujours pas choppé le melon. Des déguisements toujours aussi loufoques, des chansons provocatrices mais enivrantes, Les Wampas est bien le seul groupe punk-rock … romantique.

J'adore et j'irai forcément au prochain concert qui sera mon 7 ème live des Wampas !

Allez zou, un peu de métal pour continuer la soirée. Au programme : Gojira, traduction japonaise de Gozilla, le groupe des Landes qui cartonne.

Vous cherchiez un nouveau souffle en provenance de la scène métal française ? Marre des bellâtres pour adolescentes style Aqme ou Kyo (bah ouais, ils se disent trasheurs) ? Ne cherchez plus, nous l'avons.

Un métal puissant, efficace, impétueux. Unique dans son genre, les jeunots du sud-ouest nous proposent des morceaux avec une conscience écologique, une mentalité sortant des sentiers battus. Véritables successeurs de Loudblast, Gojira nous a chauffé les nuques pendant une heure. Du "défouraille métal" à ne pas mettre entre toutes les mains.

Ames sensibles, s'abstenir…

Je commence sérieusement à fatiguer. Les concerts de qualité s'enchaînent et malgré toute la volonté du monde, je suis épuisé : trop de son, trop de monde. Je me décide néanmoins à finir ce grand week-end avec Mickey 3D sans grand attente de ma part.

Et bien, j'ai été agréablement surpris. En effet, difficile d'être réceptif en fin de week-end après tant d'émotions.

Cependant la douceur du concert m'a fait mentir. Provocateur, poète et décontracté, Mickey 3D a réussi à enchanter les plus récalcitrants.

Sa pop ludique a largement compensé un jeu de scène inexistant. Dans une petite salle, ce même concert aurait malgré tout pris une dimension nettement supérieure tant le côté intimiste est omniprésent.

Avec tout ça, je n'ai même pas pris le temps de manger et malgré la très mauvaise expérience d'hier soir, je me dirige vers le stand tartiflette. Tout le monde s'en fout, je le sais mais n'empêche que j'ai super bien mangé et pour pas si cher que ça. Suite à la déconvenue liée à l'eau la veille, un point positif de l'organisation : des bouteilles étaient en vente et ont permis à bon nombre d'épaves, pardon, de festivaliers de se désaltérer convenablement.

Un grand bravo à Première Pression et un grand merci à l'organisation en attendant avec impatience la prochaine édition…

Musicalement,

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tu vas pas mourir de rire de Mickey 3D
La chronique de l'album On aime on aide de Mickey 3D
Mickey 3D en concert au Festival Solidays 2005 (vendredi)
Mickey 3D en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
Mickey 3D en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Mickey 3D en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Samedi)
Mickey 3D en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Mickey 3D en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
La conférence de presse de Mickey 3D (28 avril 2006)
La chronique de l'album Rock'n'Roll part 9 des Wampas
La chronique de l'album Sauvre le monde des Wampas
Les Wampas en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Les Wampas en concert à l'Olympia (29 octobre 2003)
Les Wampas en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Vendredi)
Les Wampas en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Les Wampas en concert à La Cigale (29 mai 2007)
Les Wampas en concert à For the rock 2 (août 2007)
Les Wampas en concert au Festival Les Francos Gourmandes #3 (édition 2014) - vendredi 13 juin
La vidéo de For the rock par Les Wampas
La chronique de l'album XXY - XX years 1985-2005 de The young Gods
La chronique de l'album Super ready-Fragmenté de The Young Gods
La chronique de l'album Everybody Knows de The Young Gods
La chronique de l'album Data Mirage Tangram de The Young Gods
Young Gods en concert au Nouveau Casino (5 décembre 2005)
Young Gods en concert au Centre Culturel Suisse (19 avril 2007)
Young Gods en concert à La Maroquinerie (21 mai 2007)
Young Gods en concert à La Boule Noire (29 mai 2008)
Young Gods en concert au Fil (5 mars 2009)
Young Gods en concert à La Maroquinerie (mardi 7 décembre 2010)
Young Gods en concert au 4AD (jeudi 14 avril 2011)
L'interview de The Young Gods (19 avril 2007)
L'interview de The Young Gods (7 décembre 2010)
La chronique de l'album Fortitude de Gojira
Gojira en concert au Festival Class'Rock 2006
Gojira en concert au Festival Europavox 2015 - Dimanche 24 mai
Gojira en concert à Download Festival
Gojira en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Vendredi 7 juillet
Gojira en concert à Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019)
Gojira en concert à Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019) - 2ème

Crédits photos : Manu (Plus de photos sur Taste Of Indie)


ManuD         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=