Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pierre Dac - Le Parti d'en rire
Musée d'Art et d'Hsitoire du Judaïsme  (Paris)  Du 20 avril au 27 août 2023

Le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme consacre un hommage à André Isaac connu sous le nom de Pierre Dac considéré comme un maître de l’absurde et figure tutélaire de l'humour contemporain qui s'est illustré dans tous les registres, du cabaret au cinéma en passant par la radio et la scène.

Intitulée "Pierre Dac - Le Parti d'en rire", l'exposition dédiée rassemble de nombreux documents issus des archives familiales et un conséquent dispositif audiovisuel d'extraits de films, émissions télévisées et radiophoniques visionnables in situ.

Les commissaires Anne Hélène Hoog, qui fut conservatrice audit musée, et Jacques Pessis, journaliste, écrivain, scénariste, historien de la chanson française et légataire universel de Pierre Dac, ont choisi un découpage chronologique avec un parcours dynamique à la pétulante scénographie pétulante conçue par l'Agence NC de Nathalie Crinière et Chloé Degaille.

Ainsi, en 9 sections, sont abordés non seulement la carrière artistique de Pierre Dac mais également son parcours d'homme, de citoyen engagé au cours des deux guerres mondiales et, né dans une famille juive alsacienne, de militant contre l'antisémitisme au sein de la Ligue internationale contre l'antisémitisme fondée en 1928.

Le temps retrouvé du côté de Pierre Dac

Le citoyen André Isaac (1893-1975) a traversé le 20ème siècle et les horreurs des deux guerres mondiales au cours desquelles il est intervenu tant sur le terrain que sur les ondes dans le cadre de Radio Londres avec l'équipe de l’émission "Les Français parlent aux Français" pour laquelle il est l'auteur du refrain "Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand".

L'exposition met en lumière le pape de la loufoquerie, l'empereur de l'aphorisme, le roi du calembour et le Cioran de l'humour qui débute dans les années 20 comme chansonnier écumant les cabarets tels La Vache enragée, Les Deux Anes et Le Caveau de la République.

Un humour qu'il exporte à la radio dans la décennie suivante avec des émissions humoristiques dont il est l'initiateur avec "L’Académie des travailleurs du chapeau" et des jeux tel "La Course au trésor".

Et dans l’hebdomadaire "L’Os à moelle", l'Organe officiel des loufoques qu'il fonde en 1938 avec pour slogan "Journal humoristique contre tout ce qui est pour, pour tout ce qui est contre" qui, pendant deux ans, pastiche tous les articles journalistiques avec des éditoriaux d'actualité titrés "Redis-le-moelleux", la rubrique des "faits divers très divers", les grands reportages ("Exploration chez les chasseurs de plats de côtes") et d'hilarantes petites annonces.

Il reparaît en 1965, avec les dessins de René Goscinny en bande dessinée "Les aventures du facteur Rhésus" et la plume de Jean Yanne, et soutient la pseudo-candidature de Pierre Dac à l’élection présidentielle de 1965 à la tête du parti le M.O.U., Mouvement Ondulatoire Unifié, qui a pour signe de ralliement "Les temps sont durs, votez M.O.U. !".

Entre temps, "L’Os Libre" créé en 1945 avec Marcel Bleustein-Blanchet, prend le relais dans une optique de satire politique.

Nonobstant son activité diversifiée sur tous les médias, il poursuit sa carrière sur les planches notamment avec son complice Francis Blanche et leur numéro du "Sâr Rabindranath Duval" est inscrit dans l'inconscient collectif.

Les compères travaillent également de concert sur des feuilletons radiophoniques : "Malheur aux barbus" redécliné sous le titre "Signé Furax" avec les détectives Black et White face aux Frères Fauderche avec leur schmilblick, "l'objet imagnaire qui ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout", terme passé dans le langage courant et qui sera décliné en jeu télévisé éponyme à la fin des années 60 puis repris en scketch parodique par Coluche.

Pierre Dac réitèrera dans les années 60 avec le feuilleton "Bons baisers de partout" créé avec Louis Rognoni (cf focus "Les espions de Pierre Dac") ordonné autour du biglotron "issu de la prodigieuse et fabuleuse imagination du génial et mondial savant professeur Slalom Jérémie Ménerlache de la Faculté d'abstraction de Clamart".

En préambule à la visite à voir en vidéo l'entretien avec le commissaire de l'exposition qui a été présentée en 2020 sous le titre "Pierre Dac du côté d'ailleurs"

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée d'Art et d'Histoie du Judaïsme


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 avril 2024 : Des beaux disques, des beaux spectacles, une belle semaine

On fait le plein de découvertes cette semaine avec des tas de choses très différentes mais toujours passionnantes. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Génération (tome 1)" de Ambre
"Out" de Fishtalk
"Take a look at the sea" de Fontanarosa
"Venus rising" de Trio SR9 & Kyrie Kristmanson
"Perpétuel" de Vesperine
"Liminal status" de Watertank
"The great calm" de Whispering Sons
"Keep it simple" de Yann Jankielewicz , Josh Dion & Jason Lindner
Quelques nouveautés en clips avec Isolation, Resto Basket, Greyborn, Bad Juice, Last Temptation, One Rusty Band, We Hate You Please Die
nouvel épisode du Morceau Caché, consacré à Portishead
et toujours :
"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch

"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard

Au théâtre :

les nouveautés :

"Sonate d'automne" au Théâtre Studio Hébertot
"Frida" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

"Preuve d'amour" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Après les ruines" au théâtre La Comète de Chalons En Champagne
"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Royan, la professeure de français" au Théâtre de Paris
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
zt toujours :
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=