Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 45èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes - Les Trans 2023
Dalton - The Silver Lines - Hanry - Uche Yara - Blanco Teta  (Rennes)  6 au 10 décembre 2023

C'est toujours un moment compliqué, au retour des Trans Musicales, de dire ce qu'on a aimé et ce qui nous a déçu. Chaque année, ce week-end musical est un voyage autour du monde, une chasse au trésor à l'affût des perles rares qui deviendront têtes d'affiches mais aussi simplement une découverte de musiciens internationaux qui auront le plaisir de jouer sur une grande scène et que l'on ne reverra peut-être jamais en France. C'est ce qui fait le charme de cet événement qui, depuis 45 ans maintenant, fait remuer les Rennais aux sons du monde entier.

Même si la tâche est difficile, nous allons tout de même essayer de proposer, comme tous les ans, nos 5 moments préférés du festival.

Commençons au Liberté, avec une toute nouvelle configuration qui permet à de nombreux curieux d'entrer gratuitement dans la plus grande salle de concerts de Rennes. Décliné en configuration certes réduite mais nettement plus large que l'Etage où avaient anciennement lieu les concerts en ville, ce grand espace propose chaque après-midi 4 concerts avec des groupes principalement français de grande qualité. Notre coup de coeur s'est porté sur Dalton qui nous avait déjà séduit dès la conférence de presse d'annonce du festival.

Reboot d'un projet des années 80 avec de nouveaux membres, Dalton propose une cold wave entraînante avec un chant mi-parlé mi-scandé délivré par le cerveau du groupe, Patrick Williams. Impossible de repartir sans penser au "Pull sans manches" qu'ils nous feront le plaisir de rejouer en rappel comme pour laisser cet hymne absurde dans les têtes de tout le public prêt à affronter la nuit au Parc Expo.

Après un mini concert dans le Hall du Liberté le vendredi, les très attendus et quasiment tête d'affiche de ce festival, The Silver Lines ne manqueront pas leur rendez-vous avec le public Rennais. Ce jeune quatuor de Birmingham mené par les frères Ravenscroft ne s'encombre pas de fioritures. Ils arrivent sur scène comme on entre dans un pub et régalent le public avec un rock-pop à guitares simple et efficace. On lorgne vers des Strokes moins arty moins brouillons avec des titres qui vont à l'essentiel. Impossible de résister à la furie de "Hotel Room" ou encore "Bound" et on a grand hâte de les revoir sur d'autres festivals.

Hall 3 toujours avec Hanry, groupe local de post-rock qui n'a rien à envier à ses grands frères Mogwai ou encore Explosions in the Sky. Le rock bruyant est toujours bien vivant en Bretagne à l'instar de ce collectif réunissant la fine fleur du rock local dont Mathilde Lejas, également présente sur le festival avec son autre formation Championne. Pas de mystère sur leurs intentions avec beaucoup de calme précédant les déflagrations de guitares, c'est carré, efficace et on redemandera encore ces longues bandes sons de films catastrophe imaginaires. Le shoegaze n'est définitivement pas mort et on le redécouvre tous les ans grâce à la sélection de Jean-Louis Brossard.

Partons finalement en voyage avec deux coups de coeur venant respectivement de Berlin et d'Argentine. D'abord Uche Yara qui nous avait épaté avec son incroyable single "www she hot" , melting pot de rock à guitare, avec passages ragga, breaks, mutiples voix, nous rappelant les grands moments des Bran Van 3000. Aucun autre titre n'était disponible sur les plateformes de streaming mais c'est avec une formation complète et un set de plus d'une heure qu'elle arrive sur scène et diffuse une énergie communicatrice, armée de sa guitare à spirale et secondée par un excellent groupe. Même si aucun titre n'arrive au niveau de son incroyable premier single, cette découverte de 20 ans n'a pas fini de nous étonner.

Puis, dernière surprise de l'édition, la fine équipe de Blanco Teta, directement arrivée de Buenos Aires avec un punk totalement original, sous les cris de la chanteuse Josefina Barreix quasiment couverts par les coups stridents du violoncelle de Violeta Garcia sur un fond proche de l'électro. Les trois filles et leur bassiste sont déchaînés sur scène, tantôt debout, tantôt à terre et laissent le public sans voix. Le mouvement riot grrl était bien présent à Rennes cet hiver, elles en sont la preuve parfaite.

En attendant décembre prochain, nous allons pouvoir retrouver la plupart de ces groupes dans les festivals de l'année et dire qu'on les aura vus à Rennes aux Trans pour la première fois. Et cela fait 45 ans que ça dure !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I See Beauty : 4 poems from Karen Dalton de Pauline Drand
La chronique de l'album Soleil orange de Dalton
Dalton dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
Dalton en concert au Festival Les Transmusicales #45 (édition 2023)
The Silver Lines dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
The Silver Lines dans la rubrique Ni Vus Ni Connus

En savoir plus :
Le site officiel des Rencontres Trans Musicales
Le Facebook des Rencontres Trans Musicales

Crédits photos : Frédéric Villemin (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=