Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alice
Jan Svankmajer  (février 2024) 

Réalisé par Jan Svankmajer. film d'animation. 84 minutes. 1988. Nouvelle sortie le 28 février 2024. Avec Kristyna Kohoutova.

Quand il réalise son premier long métrage, en 1988, "Alice", le tchèque Jan Svankmajer a déjà 54 ans et tourné énormément de courts-métrages.

Alors que l'ère du numérique va révolutionner bientôt l'animation, ce surréaliste appartenant depuis les années 1960 au groupe surréaliste de Prague propose apparemment une animation à "l'ancienne" et surtout une des meilleures adaptations du chef d'œuvre de Lewis Carroll.

Pour une fois, pourtant, Walt Disney avait respecté le canevas du révérend-mathématicien et donné à voir une version estimable des histoires de la petite fille conduite par le lapin blanc au pays des Merveilles. Les aficionados de Jean-Christophe Averty se souviennent que le zinzin de la télévision française avait, lui aussi, montré une Alice avec une mémorable Alice Sapritch.

La particularité du film de Jan Svankmajer est d'avoir mêlé à son animation un personnage réel pour incarner la fillette. Kristyna Kohoutova est une charmante petite blonde aux yeux bleus.

Au début du film, elle est au bord d'un ruisseau et s'amuse à y jeter des cailloux et elle a l'air de s'ennuyer. L'arrivée d'un lapin blanc en livrée rouge va polariser son attention... mais de là à dire qu'en le suivant, elle se dirige facilement vers l'attendu pays des Merveilles, c'est une autre histoire !

Ici, le pays pourrait plutôt s'appeler le pays des bizarres ou pire le pays des cauchemars. Et sans rien trahir, ce n'est pas en une heure vingt qu'elle pourra vivre toutes les péripéties contenues dans l'ouvrage de Lewis Carroll. Il faudra à Alice une sacrée patience pour accéder au décor du Pays des Merveilles et n'en voir vraiment pas grand-chose.

Chez Svankmajer, elle se transformera même par moments en une poupée d'avant l'ère du plastique, une poupée pas très souriante et obligée de grimper sur une table ou de rentrer dans un tiroir pour en extraire une clé ou une paire de ciseaux.

Svankmajer rend encore plus étrange un récit passablement compliqué. Son lapin blanc se découd et il doit lui-même se recoudre afin de ne pas perdre trop de sciure, sciure dont il aime par ailleurs se goinfrer... On verra aussi des choses qui manquaient à la panoplie des autres Alice, comme des chaussettes-taupes. En bon surréaliste, Svankjmajer aime aussi les accumulations d'objets hétéroclites. On a l'impression qu'Alice joue dans un grenier où l'on trouve des squelettes, des oiseaux empaillés, des bocaux, des maisons de poupées, tout pouvant prendre momentanément vie et ne pas lui faciliter la tâche qu'elle s'est imposée.

On soulignera que le travail fourni par les animateurs est une performance singulière puisque tout est filmé image par image.

Bien entendu, on se gardera bien de préciser si "Alice" de Jan Svankmajer peut être conseillée pour les enfants. D'une part, parce que les "gags" ne sont pas la priorité de l'auteur et d'autre part parce que les scènes montrées, avec toutes leurs vieilleries pour vide-greniers, ne font pas la part belle aux couleurs vives qui attirent l'œil des plus petits.

Non, Jan Svankmajer s'adresse aux adultes et aux ados qui ont lu Lewis Carroll et qui vont apprécier ce qu'il lui apporte en plus et de différent.

Car, à l'inverse de ce qu'un Gainsbourg en a déduit en lisant le livre, Alice n'est pas une pré-Lolita en herbe.

Pour les spectateurs de Jan Svankjmajer, il n'y a rien de sexuel à découvrir dans cette Alice baroque et maniérée. N'en déplaise aux psychanalystes, elle permet de mettre en images une poésie moderne, objectivement surréaliste et totalement ludique. En définitive, un film qui fait entrer dans l'univers d'un des rares créateurs unique en son genre dans le septième art.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Roqya" de Saïd Belktibia

"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=