Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Miossec
L'étreinte  (PIAS)  août 2006

"Papalapa, papalapa, papalapa, papalalala…"

Difficile d’échapper à cette chanson diffusée en boucle sur les ondes d’une grande radio publique depuis le début de l’été.

"La facture d’électricité", premier amuse-gueule du nouveau Miossec, laissait entrevoir de grandes choses. On nous avait prévenu : le prochain album du Brestois sera excellent… Force est de constater que les indics ne se sont pas gourés!

On pourrait dire que l’Etreinte est plus ceci, moins cela que les précédents. On pourrait, c’est vrai, mais bon allons à l’essentiel, cet album est tout simplement magnifique.

Porté par l’excellente co-réalisation de l’ex-Valentins Jean-Louis Pierot (comme pour le précédent 1964), le plus Brestois des Bruxellois s’est fait plaisir et cela s’entend. D’ailleurs, l’intéressé lui-même, ne déclare-t-il pas : "Ce disque, je l’écoute au casque le soir et je me dis : merde c’est réussi !". Rien d’orgueilleux ou de narcissique dans cette déclaration, juste le sentiment d’un travail réussi et accompli.

L’Etreinte, 6ème album en 11 ans, remet les choses à leur place. On avait senti le coup venir en septembre 2005, lors de la mini tournée bretonne. On avait découvert au Run Ar Puns de Châteaulin les titres en devenir de l’Etreinte. Malgré quelques imprécisions, l’ossature de l’album était déjà visible.

On attendait la sortie de la nouvelle galette au printemps, peu de temps après celle du dernier Dominique A (ah la traditionnelle interview croisée !). Miossec a souhaité apporter quelques retouches, d’où une sortie retardée à la fin du mois d’août. Vu le résultat, cela valait la peine d’attendre encore un peu.

L’Etreinte se démarque des précédents albums par sa musicalité plus aboutie et par sa légèreté. L’ambiance est, en effet, moins pesante, n’hésitant pas à naviguer du côté de la pop. Miossec prend de l’assurance en tant que compositeur, signant cinq musiques de l’album. S’entourant de proches qu’il souhaitait convier, il leur laisse la main pour sept musiques, partageant l’écriture de trois d’entre elles avec Jean-Louis Piérot.

Ainsi Gérard Jouannest, compagnon de Juliette Gréco et ancien complice de Jacques Brel, offre à Miossec une chanson au piano, un "fantasme" pour ce dernier paraît-il. Ce magnifique "30 ans", revient sur le cap de la trentaine, synonyme pour le chanteur de grand saut dans la chanson.

Le guitariste irlandais Robert Johnson, auteur de la musique de "Bonhomme", jolie berceuse à la guitare et aux flûtes (non, vous ne rêvez pas !), doit également être à l’origine du splendide riff de guitare aux sonorités irlandaises de "La Grande marée". Daran, quant à lui, amène une touche plus rock avec le tube en puissance "L’amour et l’air". Enfin, Miossec adapte et pose son texte sur une musique des Valentins pour le tendu "Le loup dans la bergerie".

La rencontre de Zita Swoon a certainement contribué à la tonalité de l’album. Présents aux chœurs (formidable "Maman") ou au chant, voire au piano, Stef Kamil Carlens et sa bande ont apporté bien plus que leur musique, ils ont transmis leur esprit. L’utilisation à bon escient de seconde voix ou de chœur participe à la réussite musicale de l’album. Les textes ne sont restés en rade.

La plume de Miossec se fait certes moins acerbe mais garde toujours ce ton et ce style qui savent faire mouche. Le somptueux texte de "La mélancolie" tout comme l’ironique "Quand je fais la chose", n’illustrent-ils pas une des plumes les plus brillantes du moment ?

A l’image de la pochette et du titre de l’album, œuvre du peintre brestois Paul Bloas, le dernier Miossec prend des couleurs sans pour autant tourner au criard. Cette étreinte qu’on souhaite poursuivre (sur scène ?) adoube son auteur en artiste populaire, dans le noble sens du terme.

L’Etreinte, certainement un de ses meilleurs albums, consacre définitivement Miossec comme un des meilleurs artistes français des dix dernières années (avec son compère Dominique A).

Qu’on se le dise, cette nouvelle galette va marquer son temps, comme Boire dans les années 90. Sûr on en reparlera…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album L'étreinte de Miossec
Miossec parmi une sélection de singles (mai 2007)
La chronique de l'album Brest of (Tout ça pour ça) de Miossec
La chronique de l'album Finistériens de Miossec
La chronique de l'album Chansons Ordinaires de Miossec
La chronique de l'album Ici-bas, ici même de Miossec
La chronique de l'album VKNG - Jeanne Added - Miossec de Festival Rock en Seine 2015 - Vendredi 28 août
Miossec en concert à Port de Commerce (30 juillet 2004)
Miossec en concert au Vauban (6-7-8 décembre 2004)
Miossec en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
Miossec en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (vendredi)
Miossec en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
Miossec en concert à La Cigale (dimanche 25 octobre 2009)
Miossec en concert au Bikini (mercredi 25 novembre 2009)
Miossec en concert au Grand Mix (vendredi 7 octobre 2011)
Miossec en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Miossec en concert au Fil (mercredi 17 octobre 2012)
Miossec en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
L'interview de Miossec (février 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Miossec
Le Myspace de Miossec
Le Facebook de Miossec


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=