Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wolf Eyes
Human animal  (Sub pop / PIAS)  septembre 2006

C’est avec la parution en 2004 de Burned Mind que Wolf Eyes explose à la face du monde. Une fois sorti de son trou de Détroit, le trio ne fait pas de demi-mesures : articles dithyrambiques dans Wire, programmation régulière au cultissime festival All Tomorrow’s Parties, éloges intarissables en provenance de poids lourds du milieu (Thurston Moore en tête) …

Apparue en 1996 suite à la rencontre entre Nate Young et Aaron Dilloway (bidouilleurs invétérés de son noisy de leur état), la première incarnation de Wolf Eyes végète quelques années, abreuvant l’underground local de cassettes, CD-R et autres split-albums des plus bruitistes.

En 2000, la formation trouve son line-up définitif en recrutant John Olson (lui aussi bidouilleur invétéré de son noisy de son état). Il faudra cependant encore attendre quatre années et pléthore de projets solo pour le groupe sorte son premier véritable album (le sus-cité Burned Mind) et atteigne la renommée qu’on lui connaît. Très bien … merci pour les présentations, mais musicalement à quoi ça ressemble ?

Wolf Eyes fait du noise, en gros du bruit et seulement du bruit créé à partir d’appareils électroniques ou d’instruments (de musique ou autres). Des voix parfois aussi. Niveau influences, le groupe a dû longuement user les galettes de Throbbing Gristle ou de ces dingos hardcore de Negative Approach.

Associable au possible sur disque, c’est sur scène que la musique de Wolf Eyes prend toute son ampleur. Et ce ne sont pas les spectateurs du défunt festival Feedback l’an passé ou du Point Ephémère cette année qui diront le contraire tant cette vicieuse application à torturer les instruments et la rage déployée impressionnaient.

De retour en studio, Aaron Dilloway laisse sa place à un vieux compagnon de route et transfuge du combo Hair Police (Mike Connelly) mais prête tout de même main forte pour le mixage de ce nouvel album.

Dès la première écoute, Human Animal s’avère comme leur production la plus aboutie à ce jour, alignant trente trois minutes de bruit d’un niveau uniquement atteint auparavant sur des certaines pièces. S’égrenant en huit symphonies parcourues d’une tension extrême, parfois à la limite de l’audible ou de la cacophonie, Human Animal est bâti sur une lente et sinueuse accélération avant que l’assaut final ne soit donné avec "Noise Not Music", souvent utilisée en clôture de concert.

Une belle réussite, difficile cependant à écouter en boucle et surtout à ne pas mettre entre toutes les oreilles ...

Comme il était hautement prévisible, Wolf Eyes sera une des principales têtes d’affiche du prochain ATP (Nightmare Before Christmas) en décembre, où la programmation est réalisée par un certain … Thurston Moore.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Wolf Eyes en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)

En savoir plus :

Le site officiel de Wolf Eyes


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=