Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dionysos
Monsters in love - DVD  (Barclay)  janvier 2007

Repoussé pour cause de problème de sono à Belfort, le concert symphonique de Dionysos sort enfin en double DVD. Le concert symphonique sur un DVD et un live à l’Olympia de décembre 2005 sur le 2ème DVD.

Commençons par le concert symphonique…

Ce show, à tous les sens du terme, a été capté le 28 novembre dernier dans un Zénith de Paris survolté.

Pour la première fois de leur carrière, les Dionysos remplissaient le Zénith et pour bien faire les choses, ils remplissaient également la scène… Je m’explique… ce soir là, les six membres du groupe étaient accompagnés sur scène par un orchestre symphonique de plus de 60 musiciens, le Synfonietta de Belfort. Ce même orchestre, dirigé par Jean-Jacques Griesser, avait déjà fait l’expérience du mélange classique/rock l’an dernier, en accompagnant Emilie Simon sur deux dates.

L’orchestre débute seul avec "Giant Jack’s Theme" et sera vite rejoint par un Mathias bondissant et sa bande. Tous les tubes du groupe y passent : comme un "Old Child", "Giant Jack" prendra sa "Coccinelle" et se mettra en chemin... Sur sa route, il rencontrera "L’homme qui pondait des œufs", un "Mc Enroe" surexcité, des "Monsters in love", ainsi qu’un "Jedi". Il traversera "a Chocolate river", affrontera la "Neige", croisera "Bloody Betty" et manquera d’écraser "Mister Chat"… Arrivé à bon port, il refera ses lacets défaits et ira rejoindre la piquante "Miss Acacia"… "Thank You Satan" pour cette belle aventure…

Les chansons ré-arrangées prennent une autre tournure… Les cordes font ressortir les émotions des chansons (notamment sur "Thank You Satan", "Monsters In Love" et "Neige") ; les chœurs sont manifiques ("Miss Acacia", "Monsters In Love"). N’allez pas croire que Dionysos se soit assagi pour autant… Le groupe est toujours aussi énergique, Mathias sautille, bondit, se roule à terre et va même jusqu’à organiser un "pogo silencieux" dans la salle…

Le concert est très bien filmé, alternant les images de Dionysos avec celles de l’orchestre, donnant un très bon rendu du concert. En fin de concert, Mathias effectuera son traditionnel slam, un aller retour de la scène jusqu’en haut des gradins du Zénith ! Revenu sur scène, il prendra la direction de l’orchestre alors que le chef d’orchestre est lui aussi parti en slam… vite imité par ses musiciens …

A noter en bonus, la reprise de "Song 2" des Blur par Dionysos et Louise Attaque ainsi qu’un magnifique et surprenant duo entre Mathias et Cali reprenant un "Mister chat" au piano et cuivres. Cali se prend pour une cantatrice… la complicité entre les deux artistes est immense… Les clips sont eux aussi très bons avec une préférence pour le sublime "Tim Burtonien" clip de "Neige".

Le deuxième DVD, présente un concert à l’Olympia, datant de décembre 2005. Le groupe était encore au début de la tournée mais le concert est déjà rodé, tout tourne à merveille… Les titres joués sont à peu près les mêmes que ceux du "Zénith Symphonique" mais en version habituelle.

En bonus, "Ciel en sauce" et "Old Child" joués en concert privé Oui FM, devant un aquarium géant et deux lives télé dont l’étonnante reprise de "Docteur Jekyll et Mister Hyde" de Gainsbourg. Pour clôturer ces cinq heures d’images, un petit film nous retrace toute l’aventure album "Monsters In Love" et tournée "Monster in Love".

Ce double DVD m’a enchanté. J’étais au concert du Zénith et j’ai vraiment retrouvé l’ambiance du concert sur ce DVD. J’apprécie le fait d’avoir mis également un live "normal" du groupe, ce qui permet de voir deux facettes du groupe ; c’est intéressant de voir les différentes versions des titres.

Bref, vraiment un beau document pour les gens présents au Zénith ou à l’Olympia et surtout un moyen pour ceux ayant raté le "Zénith Symphonique" de découvrir une autre facette de Dionysos… Pour information, le concert du Zénith est aussi sorti en CD.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Whatever the Weather de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love de Dionysos
La chronique de l'album Eats Music de Dionysos
Dionysos en concert au Festival Solidays 2003
Dionysos en concert à l'Olympia (17 mai 2003)
Dionysos en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival Les Inrocks 2005
Dionysos en concert au Festival Halloween 2005
Dionysos en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dionysos en concert à Oui FM (12 décembre 2007)
Dionysos en concert à Casino de Paris (20 mars 2008)
Dionysos en concert à Zénith (24 avril 2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Dionysos en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Dionysos en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Dionysos en concert à L'Aéronef (jeudi 13 décembre 2012)
La conférence de presse de Dionysos (août 2004)
L'interview de Babet - Dionysos (29 octobre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Dionysos


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=