Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Monsieur Roux
Centre Culturel d'Iffendic  (Ille et Vilaine)  3 février 2007

Parti de quelques concerts dans des bars rennais en 2004, Erwan Roux alias Monsieur Roux, n'en finit pas de gravir les étapes dans le paysage musical français.

Après quelques concerts en solo, il se trouve un adjoint à la guitare, Jauni Bernardo, écume encore quelques bistrots, fait ses premiers festivals d'été et recrute un contrebassiste, Brandon Michel.

Le cd démo de 6 titres ne suffisant plus, on retrouve le trio à l'oeuvre pour un album auto-produit, Ah si j'étais riche et beau, sorti en 2005 et vendu principalement chez les disquaires bretons et sur leur tournée.

La route continue avec des concerts dans des salles de plus en plus conséquentes. 2007, l'album s'apprete à être distribué sur toute la France chez Atmosphériques, label entre autres de Louise Attaque ou des Wampas.

Joli début de carrière pour ce musicien qui nous disait en 2004 qu'il n'avait pas forcément de projet précis, qu'on verrait bien et qu'il faisait cette musique pour le plaisir.

Ce samedi on retrouve donc Monsieur Roux et ses deux compères au centre culturel d'Iffendic, petite bourgade de l'Ille et Vilaine, en attendant, très certainement, de les voir silloner la France et ses festivals pour l'année 2007.

Mise en bouche très réussie proposée par les elèves et les profs de l'Ecole de musique de Brocéliande avec une sélection de grands standards de jazz.


Ensuite, place au trio de Monsieur Roux que la salle, comble, attend de pied ferme avec, au premier rang, l'équipe de Fest Rock, festival de Montauban de Bretagne.

Du premier au dernier titre, c'est l'auto-dérision, l'humour, la tendresse, et l'ironie qui dominent les chansons portées par la jolie musique principalement acoustique.

La recette paraît simple mais c'est surtout l'alchimie de ces trois talents qui rendent ces morceaux terriblement efficaces.

Le public déjà conqust, réclame des chansons précises, "L'homme ordinaire","Ma mère la pute", et se lève des fauteuils pour entamer des danses de Saint-Guy devant la scène tout en chantant à tue-tête les (déjà) tubes du Rennais.

Monsieur Roux commente ses titres, justifie ses piques à propos des "'Petits rastas" ou de "La petite pouffe" avec humour, entame de nouvelles chansons et egrène la quasi totalité de l'album pendant 1h30 et deux rappels.

Un grand succès qui préfigure une tournée 2007 rayonnante.

Et c'est amplement mérité pour un artiste qui ne se prend définitivement pas au sérieux.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les derniers seront les premiers (Démo 6 titres) de Monsieur Roux
La chronique de l'album Ah si j'etais grand et beau... de Monsieur Roux
La chronique de l'album L'illégalité joyeuse de Monsieur Roux
Monsieur Roux en concert au Festival Festa Dies 2004
Monsieur Roux en concert à La Maroquinerie (13 avril 2006)
Monsieur Roux en concert au Festival des Terre-Neuvas Bobital 2007 (vendredi)
L'interview de Monsieur Roux (août 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de Monsieur Roux

p>Crédits photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=