Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jack the Ripper
I'm Coming  (Village Vert / Wagram) 

Quelques rumeurs de ci de là avaient attiré, il y a presque un an, notre attention sur le premier album de Jack the Ripper "The book of lies". Il était alors questions de prestations scéniques singulières et d'un registre proche de celui de Nick Cave et ses Bad Seeds.

A défaut d'avoir apprécié les exploits scéniques, force était de constater que l'album ne décevait pas. Des chansons graves et poétiques, une musique tourmentée mais mélodique, des cordes, des claviers, des cuivres et une voix profonde et envoutante.

Avec "I'm Coming", les francais de Jack the Ripper progressent dans cette voie en trouvant leur propre style, s'écartant ainsi des références admirées.

Des textes étranges et ciselés nous plongent dans des univers dramatiques, hors du commun, dans les culs de basses fosses où baigne toute âme humaine. Tourmentés, mystiques, les héros de ces drames sombrent en quelques minutes, dans une descente aux enfers sans rédemption.

Bien qu'écrits en anglais, illustrés par les peintures chatoyantes du peintre brésilien Machado, l'univers musical de Jack the Ripper nous entraîne plutôt outre Rhin, dans l'Allemagne des années trente, aussi effrayante que fascinante, dans les cabarets berlinois où se retrouvent les milieux interlopes. Chaque texte est une histoire et nous fait voyager de l'Ange bleu, aux Damnés, de Hell à Sleepy hollow, dans ces atmosphères nocturnes où se réveillent les démons qui assaillent et tourmentent l'âme humaine.

"Martha" revisite le mythe de Marlène Dietrich à coups de violons rageurs et ressuscite un Ange Bleu androgyne. Mais Jack the Ripper est aussi capable d'ambiance plus intimiste à l'image de "Her Ghost" une ballade douce amère aux arrières gouts jazzy façon cabaret.

Une musique envoutante, sombre et mélodique, faite de calme et de tempête comme "Escape" ou "A portrait's gallery".

"Party in downtown" évoque également, non pas dans les propos mais dans la construction du morceau 16 horsepower. A n'en pas douter d'ailleurs, le chanteur est au moins aussi possédé par sa musique que David Eugene, Nick Cave et Stuart Staple réunis.

Jack The Ripper nous offre donc un album qui confirme largement nos attentes et nos espoirs.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ladies first de Jack the Ripper
Jack the Ripper en concert à L'Européen (12 juin 2003)
Jack the Ripper en concert à La Clef (14 novembre 2003)
Jack the Ripper en concert à l'Elysée Montmartre (9 juin 2004)
Jack the Ripper en concert au Trianon (1er février 2006)
Jack the Ripper en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)
Jack the Ripper en concert au Poste à Galène (19 mai 2006)
Jack the Ripper en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Jack the Ripper en concert à Passagers du Zinc (6 octobre 2006)
L'interview de Jack the ripper (10 avril 2003)
L'interview de Jack the ripper (13 novembre 2003)
L'interview de Jack the Ripper (13 octobre 2005)
L'interview de Jack The Ripper (30 avril 2006)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=