Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marilyn Manson
Eat me, drink me  (Universal Music)  juin 2007

Fini le métal, bonjour l'éléctro-rock. Marilyn Manson qui nous avait habitué à un son bien lourd via des guitares sursaturées, des samples explosifs et une voix scandant les louanges d'un monde obscur, nous revient des idées pleins la tête, et surtout métamorphosé.

Ce nouvel album Eat me, drink me qui sortira le 4 juin 2007 est l'occasion pour le maitre du trash et de la provoc de faire place nette sur sa vie tumultueuse des derniers temps (Voir sa rupture avec la chanteuse Dita Von Teese). Bien qu'il prétende le contraire : "Je ne souhaite pas que les gens puissent penser que cet album est une sorte d'exploitation de ma vie privée" dans une interview pour Rolling Stone, il n'hésite pas à ajouter : "Les chansons sont clairement écrites pour séduire quelqu'un", contradiction ou début d'aveux? Quoi qu'il en soit, cela ne nous regarde pas pour simplement reprendre les mots des Inconnus, non, ce qui nous intéresse nous, c'est que nous réserve cet album.

Universal Music a ouvert ses portes le 10 avril pour une écoute de l'intégralité de l'album, et bien entendu Froggy's Delight était présent. Première impression, c'est "poussif", en tout cas comparé à ce qu'il a pu produire de par le passé. Ce nouvel album n'a rien à voir avec un The Golden Age of Grotesque.

Aujourd'hui, place aux guitares mélodiques et aux voix travaillées, qui contrairement à Alice au pays des merveilles, ne nous emmène pas dans le terrier du lapin blanc, mais bien dans le monde torturé de l'artiste en pleine mutation. Entendre un morceau tel que "Just a Car Crash Away", laisse septique et rebutera sûrement nombre de fans du maitre, avec son accent à la Muse, genre de mélopée languissante et fleurant bon la mélancolie et l'éléctro. Pourquoi pas...En tout cas cela montre bien, que même Marilyn Manson a un coeur qui peut souffrir d'amour.

Sort encore du lot, "Heart-Shaped Glasses" qui, contrairement au reste de l'album, exprime plus d'agressivité, un son péchu malgré son côté new wave dans l'intro. Tiens en parlant d'intro, finis les longs débuts interminables. Manson rentre dorénavant dans le vif du sujet et nous montre qu'il s'est assagi...l'âge peut être? Qui sait? En tout cas, finie la vulgarité, place à l'univers de Lewis Carrol façon Manson.

La chanson "Are You the Rabbit ?", autre allusion à Alice au pays des merveilles démontre parfaitement cette idée d'évolution vers la sagesse. Un questionnement entrainant forcement la remise en question et le changement.

Résultat de tout cela? Un album différent et perturbant, du moins pour les adeptes de la première heure. Un son plus clair, plus mélodique, un univers romantique torturé et en pleine métamorphose pour un chanteur dans une volonté de reconstruction et de nouveauté. Plaira? Plaira pas?

A voir, quoi qu'il en soit, il est certain que le live restera plus qu'attendu, histoire de savoir ce que Manson désire réellement nous faire comprendre (quoi de mieux qu'un live, pour permettre à l'artiste de vraiment donner la forme qu'il souhaite donner a son album?).

En un mot, un album qui fera parler de lui, en bien ou en mal, mais en tout cas qui reste clairement dans l'esprit de Manson, la provocation.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Golden Age of Grotesque de Marilyn Manson
Marilyn Manson parmi une sélection de singles (septembre 2007)
La chronique de l'album The Pale Emperor de Marilyn Manson
La chronique de l'album Heaven Upside Down de Marilyn Manson
Marilyn Manson en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (vendredi)
Marilyn Manson en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)
Marilyn Manson en concert à Sonisphere Festival - France 2012 - 2ème édition
Marilyn Manson en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018)
Marilyn Manson en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - dimanche 24 juin

En savoir plus :

Le site officiel de Marilyn Manson


Mickael Diot         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=