Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Don Cavalli
Interview  (Point Ephémère)  mai 2007

Du blues, du pur, du bon vieux blues. Rien de plus, mais c'est déjà énorme. A l'écoute de l'album, on est dans le Delta - notez le D majuscule - car avec Don Cavalli tout est majuscule.

Mais pas du tout le Delta qu'on imagine. Don Cavalli est un bluesman français, Môssieur. Sauf qu'à l'entendre, on se croirait aux States (comme dirait l'autre). Ca sent la Nouvelle Orléans, les marais du bayou, le delta du Tennessee et les rues de Memphis (oui tout ça à la fois !).

La production est excellente, les guitares sonnent et claquent, l'harmonica transporte l'auditeur de l'autre coté de l'Atlantique ("Gloom Uprising"). La voix semble forgée au Jack Daniels. Les compositions sont classiques (les schémas y sont plus que respectés) et innovantes, les mélodies sont complètes, il n'y manque pas une note d'originalité pour étoffer le genre.

"I'm Going to a River" est comme le fleuve, ondulant tel un serpent, entre nos oreilles, pour mieux pénétrer le corps et l'âme. "Agression" sort les tripes vocales du chanteur, par un hara-kiri à la gorge effectué au micro. Pédale Wah Wah et voix se mélangent pour nous sur "Vengeance", contraste entre la simplicité efficace de la musique et le chant posé.

Don Cavalli va lorgner plus loin que les terres du sud américain, en réalisant un pont vers des sonorités reggae sur "Wandering Wanderer", ballade tranquille. Chez le Don, la simplicité mélodique ne rime jamais avec facilité, la toute relative avarice de notes de "Hollywood Babylon" cache un talent de compositeur plus qu’efficace.

Il est difficile de récupérer son amour, "Chérie de Mon Coeur" s'essaye à faire revenir cette femme ingrate partie on ne sait ou, dans un mélange de langues de Babel. Franchement si elle ne revient pas, c'est qu'elle ne mérite pas les honneurs du Don.

Enfin, peut être lui faudra-t-il retourner travailler et être un "Casual Worker" pour la garder. Ce titre est une explosion de guitares qui se tournent autour, sûr qu'on n’a pas envie de faire ces petits boulots qui l'ont mis dans cet état. Enfin, une reprise, plus que personnelle, de "Summertime" vient clôturer les 13 morceaux de ce disque, espérons que le chiffre lui portera bonheur.

Il ne sert à rien de faire du name dropping (en français le tombé de nom) pour cerner la musique de Don Cavalli, ce ne serait pas rendre justice au travail réalisé ici. L’exécution et la composition de ce disque sont tellement personnelles et originales qu'il n'est nul besoin de rapprocher sa musique d'une quelconque brochette d’artistes du genre, de toute façon, tout le blues est là entre nos oreilles.

Belle réalisation que ce premier disque, à écouter d'urgence. Nul doute que Don Cavalli est allé, à la croisée des chemins, passer un pacte avec le diable : son âme contre cette rafraîchissante virtuosité et qualité musicale.
 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Temperamental de Don Cavalli
Don Cavalli en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (samedi)
Une 2ème interview de Don Cavalli (mai 2007)
L'interview de Don Cavalli (jeudi 31 janvier 2013)

En savoir plus :

Don Cavalli sur MySpace


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Don Cavalli (31 janvier 2013)


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=