Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Josh Rouse
Country mouse, City mouse  (Nettwerk)  juillet 2007

Alors que bon nombre d’artistes européens rêvent de traverser l’océan, l’américain Josh Rouse lui, s’est installé sur notre continent.

Après 5 albums réalisés dans son pays et quelques déboires sentimentaux, il s’est établi en Espagne afin de poursuivre sa carrière musicale. Succédant à Subtitulo, Josh Rouse sort ainsi son nouvel album ibérique Country mouse City house.

Quand il fait froid, on se plait à s’imaginer sous d’autres cieux. Un peu d’évasion, ça ne fait jamais de mal. L’Espagne, pourquoi pas. S’imaginer au bord de l’eau sous le soleil ibérique, à siroter une Cerveza, une horchata ou simplement du granizado de Limon, les pieds en éventails, une musique légère comme bande son... Bon, pour le soleil et la plage ça va être difficile, mais pour la bande son, j’ai peut-être ce qu’il vous faut.

Originaire du Nebraska, l’ami Josh a beaucoup bourlingué dans tous les états d‘Amérique avant survoler l’océan et de poser ses valises et son étui à guitare en Espagne où il vit désormais. Habitant de Puerto de Santa Maria, près de Valence le bonhomme y coule des jours tranquilles tout en poursuivant sa carrière commencée en 1998.

Artiste prolifique, il en est à son 7ème album dont deux sous le ciel bleu hispanique. Dans une veine essentiellement folk, ce songwriter de talent égrène ses mélodies au fur et à mesure de ses disques, tranquillement, sans se faire trop remarquer.

Country mouse, City house tire non seulement son nom d’une fable pour enfant ("Country mouse and city mouse") mais joue aussi sur la consonance des noms. En effet Mouse, House, Rouse, le compte est bon. Et comme on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même ou tout simplement juste servi, ce dernier publie cet album sur son propre label Bedroom Classics.

L’influence espagnole (musicale en tout cas !) n’est pas clairement évidente, mais on peut quand même y sentir une douceur de vivre somme toute assez espagnole (!). D’ailleurs les plages de ce disque sont faites pour la quiétude la plus complète. Côté musique, on y voit plutôt un mélange de pop californienne, country, jazz en plus bien sûr de l’éternelle folk.

L’album s’ouvre sur "Sweetie" un petit moment de folk pop qui coule tout doucement. Mélangeant les styles, "Italian Dry Ice" quelque peu jazzique voit l’arrivée des cuivres qui insistent et s’affirment soul sur un "Hollywood Bass Player" aux accents très Belle et Sébastian.

Essentiellement folk, "God, let me go back" au son du banjo en arrière plan profite de mélodies finement jouées à la guitare slide alors que "Pilgrim" se fait clairement jazzy. Puis "Domesticated lovers" nous ramène du côté de Nashville, pédal steel en prime. La voix de Josh y est soutenue par Paz Suay sa compagne à la ville et pour l’occasion au micro.

Le tempo s’accélère (légèrement !) sur l’entraînant "Nice to fit in" et complète, avec "London Bridge" au refrain sautillant, la face pop de l’album. Enfin, l’album se conclu sur le langoureux "Snowy" tout en délicatesse.

Avec Country mouse City house, Josh Rouse offre une bande son estivale finement ciselée qui réchauffe par ces temps froids. C’est léger, ça s’écoute tranquillement et donne un avant goût de soleil. Que demander de plus ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Subtitulo de Josh Rouse
Une 2ème chronique de l'album Country mouse, City mouse de Josh Rouse
La chronique de l'album El Turista de Josh Rouse
Josh Rouse en concert au Café de la Danse (lundi 29 mars 2010)
L'interview de Josh Rouse (février 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Josh Rouse


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=