Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Young Gods
La Boule Noire  (Paris)  29 mai 2008

Arrivé dans la Boule Noire, une chose est sure, il est tôt et, à son habitude, le public parisien, prend son temps pour aller au spectacle. Ce doit être devant à peine cinquante personnes, que Jono McCleery, première partie écossaise, entame son set.

Le chanteur folk jouera quelque chansons très fidèles à l'esprit du genre, sur un ton en mesuré et doux. Le propos est classique mais efficace, aucune étincelle particulière, si ce n'est cette fois si attachante, ce qui constitue tout de même un atout majeur.

L'homme s'en ira, aussi discrètement qu'il est venu, au point que peut de gens se rappelleront son nom, dommage.

Le trio Suisse entre en scène et sera accompagné, comme l'an dernier, par Vincent Hänni à la guitare, pour cette soirée acoustique. Il est évident que le principe de ce type de concert est maintenant rodé, Bernard Trontin est toujours accompagné de son Hang, en bonne place sur la scène, et d'une batterie réduite, Franz Treichler de divers objets plus ou moins instruments de musique, Al Comet de sa guitare-sitar, et d'une guitare, Vincent Hänni lui de sa seule guitare.

Le concert débute par "Our House", un titre du dernier album, au jeu de guitare hypnotique, qui tourne comme une boucle. Suivront deux titres de l'album précédent, "Everythere" et "I'm The Drug", l'ambiance est joyeuse parmi les musiciens, il n'est pas rare de voir des sourires éclairer les visages et les regards d'entendement.

La suite du concert sera un enchainement de titres qui avaient déjà marqués les esprits lors des sessions acoustique de l'année dernière, "Gasoline Man" est l'occasion d'un blues dans la plus pure tradition. Un petit moment d'émotion pour "Charlotte", chanson sur laquelle Al Comet jouera de l'oeuf.

Un enchainement époustouflant de "Ghostrider" à "Longue Route", qui sera le moment d'une longue transe. Puis pour clore la première partie de cette soirée, une version démentielle de "Freedom" de Richie Havens, rendu célèbre par sa prestation à Woodstock, cette reprise peut en étonner certains.

Les Gods reviendront pour une deuxième partie plus intimiste, ou les titres prennent plus le temps de se développer, une ré interprétation magnifique de "La Fille de la Mort", titre présent sur le premier album du groupe. La soirée se terminera avec "Everything In Its Right Place", comme cela est bien dit pour conclure ce concert d'où les gens sortent avec des étoiles dans les yeux.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album XXY - XX years 1985-2005 de The young Gods
La chronique de l'album Super ready-Fragmenté de The Young Gods
La chronique de l'album Everybody Knows de The Young Gods
La chronique de l'album Data Mirage Tangram de The Young Gods
The Young Gods en concert au Nouveau Casino (5 décembre 2005)
The Young Gods en concert au Centre Culturel Suisse (19 avril 2007)
The Young Gods en concert à La Maroquinerie (21 mai 2007)
The Young Gods en concert au Fil (5 mars 2009)
The Young Gods en concert à La Maroquinerie (mardi 7 décembre 2010)
The Young Gods en concert au 4AD (jeudi 14 avril 2011)
L'interview de The Young Gods (19 avril 2007)
L'interview de The Young Gods (7 décembre 2010)

En savoir plus :

Le Myspace de The Young Gods

crédits photos : Gérard


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=