Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival FNAC Indétendances 2008
Philémon - James Deano - Svinkels - MAP  (Paris, Pont de Sully)  2 août 2008

Au menu de cette quatrième journée du festival Indétendances 2008, la Fnac nous a concocté un programme spécial Rap-Hip Hop. A 18H, c’est Philémon qui ouvre les festivités.

Côté tenue vestimentaire, le monsieur a de l’humour : il porte un large T-shirt noir où on peut lire "Le rap, c’était mieux avant".

Joli clin d’œil pour cet artiste qui veut renouveler le genre en décloisonnant le rap français. Issu du théâtre, Philémon est à l’aise avec les mots mais surtout avec l’improvisation. Il n’hésite pas durant le set à improviser un texte dont il puise l’inspiration dans le dialogue qu’il a entamé  avec le public. La formation à 7 musiciens (guitare, basse, clavier, batterie, platines  et deux personnes au chant dont Philémon) propose un rap musicalement "riches", les mélodies assez douces portent des textes majoritairement en français. On sent que l’artiste se cherche encore un peu, mais les morceaux sont prometteurs… à suivre de près…

C’est vers 19h que James Deano prend le relai dans une formation plus resserré. Le trio (2 chants et platines) vient de Belgique. A sa tête, James Deano, grand gaillard blond, lunettes noires, polo et casquette rouge, déroule un rap qui flirte avec tous les poncifs du genre : caisse, frics et belles nanas.

Pris au premier degré, les textes pourraient rapidement lasser. Mais il faudrait être stupide pour ne pas voir les touches d’humour (belge ?) pointer sous cette couche de vernis bling-bling. Et de l’humour, il en a revendre, celui qui n’hésite pas à mettre en musique son histoire personnel de "fils du commissaire" : le texte est drôle et plein d’autodérision… Passés les premiers a priori, on se plait donc à écouter les histoires que nous raconte l’autoproclamé prince du Hip-Hop Belge.

Changement de ton radical avec Svinkels. Le groupe, formé il y a 10 ans autour de ces 3 leaders (Gérard Baste, Nikus Pokus et Mr. Xavier), est difficile à classer : entre Hip-Hop et Punk selon les morceaux.

Une chose est sûre, ça déménage ! Enorme énergie pour un groupe qui a visiblement l’habitude de la scène (plus de 450 concerts depuis leur création). Le public d’aficionados ne trompe pas : les dix premiers rangs sont entièrement acquis à la cause de leur groupe.

C’est impressionnant de voir ce parterre de punk-à-chiens, de fans du Hip-hop et de rap bouger à l’unisson sur les tubes qu’enchaine Svinkels.

C’est festif et ça met le feu à tout le public de Paris Plage.

Et quand retentirent les premiers accords de "Droit dans le mur", c’est de la pure folie ! Les textes dont drôles et insolents, les rythmiques efficaces… Du tout bon !

Enfin, pour clôturer cette chaude journée, MAP revient à Paris Plage. Après leur passage très remarqué  en 2006, les Ch’tis du "Ministère des Affaires Populaires" sont de retour à Paname avec des textes "politiquement engagés", qui dénoncent avec force la politique du gouvernement actuel en matière d’immigration, accompagnés par des mélodies aux accents orientaux où l’accordéon et le violon côtoient  les platines... Prenant la défense des minorités opprimées,  MAP n’hésite pas à pointer  du doigt les incohérences et les dérives du système et les injustices dont nous sommes tous les jours témoins. C’est franc, bien écrit et ça touche en plein dans le mille ! Une jolie façon de nous appeler à ne pas baisser les bras tout en faisant la fête.

En conclusion, la Fnac nous a encore proposés ce  soir une programmation cohérente et de grande qualité !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les femmes comme des montagnes de Philémon Cimon
Philémon en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - jeudi 15 septembre
La chronique de l'album Rechute de Svinkels
Svinkels en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
Svinkels en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Svinkels en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - vendredi 22 juin
MAP en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)

En savoir plus :
Le site officiel du festival

Crédits photos : Laurent Hini (retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
en reprise :
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=