Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moriarty - Son of Dave
Olympia  (Paris)  lundi 13 octobre 2008

Pour commencer, chapeau bas à Benjamin Darvill, alias Son of Dave, ex Crash Test Dummies. Alors que le public acquis de l'Olympia attend les déjà cultes Moriarty, l'énergumène, tout de gris vêtu, chauffe la salle comme seul un illuminé peut le faire.

Caché sous un chapeau, le regard dissimulé derrière de petites lunettes noires, muni d'un harmonica, d'un sampler et d'une chaise, l'homme-orchestre parvient à créer une atmosphère digne d'une tête d'affiche. Seul sur sa chaise, qu'il semble parfois chevaucher comme un destrier, il parle, joue, rit, se sample, éructe, le tout avec des airs de texan échappé de son Canada natal. Tel un bluesman, il distille un son funky et rustique à la fois, hors du temps. Le show dure une demi-heure, juste le temps d'apprécier sans se lasser.

Et quand arrivent les franco-américains de Moriarty, c'est de la grâce à l'état pur. Le quintet s'impose une fois encore comme une nouvelle référence de notre panhéon musical. Incontestablement. Petite présentation pour ceux qui n'auraient pas encore eu la chance de les connaître.Les Moriarty, c'est comme une famille. La matronne, qui mène le show sans pour autant faire de l'ombre à la fratrie, c'est Rose-Mary. Belle, imposante, charnelle, tout comme sa voix, suave et langoureuse, au son de laquelle on se prend à frissonner. Ensuite il y a le chevelu, à la guitare sèche. Puis le cadet, au sourire communicatif, armé de sa guitare électrique. A la contrebasse, encore un jeunot. Battant le rythme avec une belle énergie. Puis le petit chauve, qui donne à son instrument, l'harmonica, une place de choix. Enfin, le batteur, dissimulé derrière son instrument, et que l'on découvrira au moment ds remerciements.

Chacun se démarque par une personnalité propre, bienvenue, qui ne nuit ni à la cohérence ni à la complicité du groupe. Quant au son, il tient à la folk, au blues, au jazz parfois, mise sur l'acoustique pour encore plus de sincérité. Le tout est authentique, intense. Ils nous offrent rien moins que deux heures d'un spectacle captivant, envoûtant même. Car il s'agit bien là d'un spectacle, avec décor et lumière tamisée, d'où se dégage un vrai amour de la scène, de la musique et du public. Quand ils reviennent pour le rappel, c'est pour laisser la place au quartet à cordes d'Adeo. Une parenthèse là aussi magique. Un show hors des modes, comme échappé d'une autre époque. A voir et à revoir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Shake a Bone de Son Of Dave
La chronique de l'album Explosive Hits de Son of Dave
Son of Dave en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)
Son of Dave en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mardi)
Son of Dave en concert au Fil (3 octobre 2008)
La chronique de l'album Gee whiz but this is a lonesome town de Moriarty
Moriarty parmi une sélection de singles (octobre 2011)
Moriarty en concert à La Maroquinerie (15 octobre 2007)
Moriarty en concert au Festival GéNéRiQ 2008 (6 mars 2008)
Moriarty en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Moriarty en concert à Hey Hey My My - Moriarty - Deportivo - Beat Assailant (21 juin 2008)
Moriarty en concert au Festival International Benicàssim 2008
Moriarty en concert à Théâtre Sébastopol (lundi 8 novembre 2010)
Moriarty en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - samedi
Moriarty en concert au Fil (samedi 24 novembre 2011)
L'interview de Moriarty (16 octobre 2007)

En savoir plus :
Le Myspace de Son of Dave
Le Myspace de Moriarty

Crédits photos : Nicolas Rakotopare (Toute la série sur Taste of Indie)


MarieG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=