Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Angels
Elysée Montmartre  (Paris)  8 décembre 2008

L’Elysée-Montmartre est copieusement garni pour accueillir les Texans d’Austin. Je ne parle pas de la famille de George W, mais bien des Black Angels. Ils sont devancés par les jeunes Amienois de Molly’s, qui parviennent à créer une atmosphère propice à l’entrée en scène sous les meilleurs augures des rockers ricains à l’univers bien sombre. Une première partie de fort bon aloi, gorgée d’un rock garage bien plus passionnant que celui des groupes de jeunes rockers français type BB Brunes (avec lesquels ils ont pourtant tourné) ; on croirait presque qu’Amiens jouxte Austin.

Les 5 Black Angels enchaînent. Evidemment, je suis davantage subjugué par la batteuse faisant tournoyer son épaisse tignasse blonde derrière ses fûts que par le chanteur masqué par son épaisse barbe et sa grosse casquette. Leur influences (avouées) transparaissent gravement sur scène : Velvet Underground, Pink Floyd époque Syd Barrett, Doors (surtout pour le chant)… A ce lourd bagage s’ajoute leur propre personnalité : son lourd et crade ; guitares (demi-caisses : ES335, Gretsch, Rickenbacker…) et voix noyées dans des reverbs à ressorts vintage ; luminosité assez faible et souvent rougeoyante, orgue baveux, batterie sourde et tribale, fuzz à gogo… Malaxez le tout et vous obtenez un excellent show hypnotique et psychédélique.

Le dernier album Directions to see a ghost  est passé en revue avec des titres phares comme "Mission district", ou mon préféré "You on the run" (tellement entêtant, entêtant, entêtant…).

Sur la fin, les musiciens changent quelque peu leur configuration : la batteuse prend la basse ; le bassiste prend la guitare ; le guitariste passe à la batterie… Seul le leader/chanteur, Alex Maas, reste aux devants de la scène en jonglant entre guitare, basse, orgue, tambourin…

J’ai beau scruter l’assistance, Jim Morrisson semble tout bonnement absent. Il aurait tout de même pu faire l’effort de se déplacer depuis Le Père Lachaise pour voir ça ; en plus, c’est direct par la ligne 2. Enfin bon, les fans de shoegaze à la BRMC ou Warlocks sont aux anges (noirs).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Adieu tristesse de Arthur H
La chronique de l'album Baba Love de Arthur H
Arthur H en concert au Fil (11 décembre 2008)
Arthur H en concert au Festival Furia Sound 2009
Arthur H en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - dimanche
Arthur H en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)

Buridane dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Pas fragile de Buridane
La chronique de l'album Barje Endurance de Buridane
Buridane en concert au Fil (mercredi 17 octobre 2012)
Buridane en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - samedi 14 septembre
Buridane en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
Buridane en concert au Festival Paroles et Musiques #27 (édition 2018)
L'interview de Buridane (jeudi 28 juin 2018)

En savoir plus :
Le Myspace de Black Angels

crédits photos : Spud


Spud         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=