Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Franz Ferdinand
Tonight :  (Domino / PIAS)  janvier 2009

Oui, les Franz Ferdinand ont changé. Oui ce 3ème album est un vrai tournant. Non, il ne plaira pas à tout le monde. Oui certains boucliers se sont déjà levés.

Mais alors, qu’étaient supposés faire les 4 de Glasgow ? Edulcorer toujours un peu plus leur génialissime 1er album ? Rester scotchés en 2004 ? Hors de question.

Tout commence par la pochette de Tonight : qui donne déjà le nouveau ton. Out, le graphisme arty à la Bauhaus. In, la photographie noir et blanc de scène de crime à la Weegee. L’histoire commence donc ici. La scénarisation des 4 écossais dans une rue sombre sur les dernières heures d’une nuit ayant visiblement eu son lot d’agitations. Métaphore probable du concept de l’opus, qui selon la légende médiatique, serait effectivement l’histoire d’une nuit excessive et mouvementée aux côtés des Franz Ferdinand.

Le virage de renouveau s’amorce doucement puisque les trois premiers morceaux "Ulysses", "Turn It On" et "No You Girls" sont de dignes successeurs des albums précédents, l’urgence en moins. Pour "Ulysses", le synthé est subtilement introduit dans la recette fédératrice et dansante du couplet + refrain  "la-la-la-la-la". Toutes guitares dehors, "No You Girls" fera à coup sûr danser les filles et claudiquer sur le dancefloor les garçons maladroits.

La première secousse novatrice se fait réellement sentir avec "Send Him Away" et ses rythmes africains et sa basse funky. Des rythmes exotiques déjà testés et approuvés par nombres de groupes de qualité : Vampire Weekend, Yeasayer, Animal Collective, Abe Vigoda. Franz Ferdinand ne pouvait décemment pas passer à côté.

Et puis vient le d’ores et déjà fameux "Lucid Dreams", 7’56’’ de prétexte à la controverse. Quand certains crient au génie, d’autres hurlent à l’escroquerie. Nous nous rangerons pour cette fois du côté des seconds. Si ce titre fleuve commence sous les meilleurs auspices sous forme de balade pop-psyché dès plus charmante, elle prend subitement à 4’30’’ une tournure acid-techno parfaitement dispensable.

Un élan de témérité pour lequel le producteur Dan Carey (MIA, Santogold, Hot Chip, CSS, Lilly Allen) n’est probablement étranger. Ce dernier a indéniablement apporté cette nouvelle rondeur, cette empreinte sexy ou encore cette énergie électro (pas toujours heureuse) faisant de Tonight : un album audacieux.

Mais Dan Carey n’aura pas entièrement transformé les Franz Ferdinand. La meilleure preuve avec "Bite Hard", tube indéniable où l’on retrouve cette urgence folle et jouissive des débuts. On pense déjà au sol maltraité de l’Olympia les 17 et 18 mars prochain.

L’album se termine sur deux titres apaisants. "Dream Again" hypnotique et psyché tout en écho et en retrait, une vraie caresse. Pour "Katherine Kiss Me", Alex Kapranos avec une simple guitare sèche, quelques notes de piano et sa voix suave, nous emmène en balade romantique. Comment ne pas tomber sous le charme ?

La nuit aux côtés des Franz Ferdinand s’achève tout en douceur, les premières lueurs du jour commencent à apparaître comme si toutes les folies de la nuit écoulée n’avaient jamais existé. Et pourtant qu’est-ce qu’on a pu danser ! Encore et toujours avec Tonight : Franz Ferdinand.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Franz Ferdinand
La chronique de l'album You Could Have It So Much Better de Franz Ferdinand
Franz Ferdinand parmi une sélection de singles (juin 2006)
La chronique de l'album Always Ascending de Franz Ferdinand
Franz Ferdinand en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Franz Ferdinand en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
Franz Ferdinand en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Franz Ferdinand en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Franz Ferdinand en concert à L'Aéronef (16 mars 2009)
Franz Ferdinand en concert à l'Olympia (17 mars 2009)
Franz Ferdinand en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Franz Ferdinand en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Franz Ferdinand en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Franz Ferdinand en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 2ème
Franz Ferdinand en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Dimanche
Franz Ferdinand en concert au Festival Rock en Seine 2013 (vendredi 23 août 2013)
Franz Ferdinand en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - Samedi
Franz Ferdinand en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
Franz Ferdinand en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Samedi 26 août
Franz Ferdinand en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019)
Franz Ferdinand en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) Vendredi 14 juin
La vidéo de DVD par Franz Ferdinand
La conférence de presse de Franz Ferdinand (24 avril 2004)

En savoir plus :
Le Myspace de Franz Ferdinand
Le site officiel de Franz Ferdinand


Syx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=