Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chris Garneau
El Radio  (Fargo / Naive)  septembre 2009

On ne peut pas parler de ce nouvel album de Chris Garneau sans évoquer son précédent, sorti en France il y a environ un an. Music for Tourists était un album court, minimaliste, léger et caressant comme une brise un soir d'été après avoir supporté une journée de canicule. Album superbement minimaliste et touchant pour les uns
(j'assume) et totalement vide et chiant pour d'autres (qu'ils assument).

Cette année, et cette fois ci presque en même temps qu'aux USA, sort donc ce deuxième album du jeune homme de Brooklyn (encore un, décidément c'est une véritable pépinière d'artistes) fidèle à son style musical mais qui a pris pas mal de muscles depuis Music For Tourists. Mais attention, pas du gros muscle bobybuildé et gonflé aux anabolisants. Non, du muscle juste là où il faut. Des muscles longs et élégants, discrets et toniques, qui dessinent parfaitement le corps des chansons toujours aussi légères (mais pas anodines) et sans un brin de gras superflu.

Le chant est donc toujours aussi lent et très articulé (Chris nous confiant en interview qu'il aimait chanter comme il parle, cela se confirme, le garcon aime choisir ses mots et prendre son temps) mais les arrangements ont pris de la place et l'orchestration ne ressemble plus à quelques notes de pianos égrainées avec parcimonie sur une portée. El Radio est fait de piano, bien entendu, l'instrument favori de Chris Garneau mais aussi de cordes et de cuivres et même de quelques percussions . De quoi donner du relief à des chansons auxquelles on pouvait précédemment reprocher de laisser trop de place au silence.

Plus pop et plus orienté sur des "chansons" que sur des titres minimalistes et éthérés, El Radio est aussi plus abouti que son prédécesseur. On retrouve avec joie ce qui nous plaisait (ou ce que l'on détestait) chez Garneau. Son chant tellement particulier, lent et nonchalant, élégant et sensuel, des mélodies fluides et légères propres à vous plomber la journée autant que son contraire, selon votre humeur comme "The leaving song" plein d'allegresse et que l'on imagine en BO de film. On pense bien entendu souvent à Elliot Smith, dont Garneau ne cache pas l'immense influence, mais aussi à Mercury Rev ("Raw and awake") pour l'orchestration luxuriante (mais sans atteindre l'écoeurement sonore dont Donahue est coutumier).

Et puis il y a aussi quelques moments de grâce, touchants et beaux, comme "Hands on the radio" dans le plus simple appareil, piano voix, mais qui fait mouche, à deux doigts de vous tirer une larme. Et quand Garneau en fait trop, cela donne "Home Town girl" sorte de blues délicat sur lequel on croit déceler un chant digne de Prince. "No more pirates", "fireflies" (et sa reprise instrumentale "Les lucioles") sont autant de perles dans ce bel écrin qu'est El Radio et qui confirme le talent de Garneau qui, avec le recul, ne nous avait offert qu'une ébauche gribouillée sur un coin de table sur Music for Tourists en comparaison.

N'ayez plus peur de l'ennui et de la mélancolie, branchez El Radio, que des tubes, sans pub.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Chris Garneau dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
Chris Garneau en concert à La Maroquinerie (11 septembre 2007)
Chris Garneau en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
L'interview de Chris Garneau (29 juillet 2009)


En savoir plus :
Le site officiel de Chris Garneau
Le Myspace de Chris Garneau


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Chris Garneau (29 juillet 2009)


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=