Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Noah and the Whale
The First Days Of Spring  (Young and Lost Club / Cooperative Music)  septembre 2009

Il est souvent gênant de découvrir une œuvre créée pour exhorter la douleur, particulièrement quand elle est issue d’une rupture amoureuse. Par la force des choses, son auteur nous prend comme témoin de ses interminables lamentations, voire nous positionne comme partie prenante de cette situation éprouvante, faisant ainsi de l’œuvre un outil de vengeance.

Fort heureusement pour nous, l’auteur principal Charlie Fink a eu l’intelligence et la délicatesse de faire de son album post-rupture The First Days Of Spring, une superbe leçon d’optimisme et de renaissance.

Alors oui bien sûr, le jeune homme ne s’est pas remis à danser la gigue du jour au lendemain. Comme tout un chacun, il est passé par les étapes pénibles mais indispensables à la cicatrisation, l’amenant petit à petit vers la paix intérieure. Cette œuvre (on parlera d’"œuvre" conçue et réfléchie dans son ensemble, plutôt que d’un album enchaînant les titres de manière marketingo-aléatoire) est donc le fruit de sa résilience (ndlr : terme inventé par le psychiatre Boris Cyrulnic pour qualifier le fait de renaître de sa souffrance). Preuve en est le titre de l’album, The First Days Of Spring. Le printemps comme symbolique absolue de la renaissance.

Ceci étant dit, qu’en est-il précisément du contenu ? Le premier titre, reprenant le nom de l’album, est une entrée en matière des plus convaincantes. Le morceau se construit en douceur, d’abord avec des percussions lourdes au loin, puis la venue d’une couche réverbée de violons, ensuite quelques notes de guitares et enfin les premières paroles "c’est le premier jour du printemps, et ma vie recommence à nouveau", voilà c’est (re)parti pour Charlie Fink. Jusqu’au final explosif, il nous berce de sa douce voix mélancolique et de ses mots emprunts d’optimisme. L’envie d’aller de l’avant se heurte encore parfois à quelques tourments résiduels sur "Our Window" et "My Broken Heart". De ce combat sont issus ces deux titres ayant en commun une grande beauté. La simplicité dominant l’un, alors que la richesse de l’orchestration domine l’autre.

Et soudain, c’est la révélation. Avec les indissociables et euphorisants "Instrumental I" et "Love Of An Orchestra", mélange de Fantasia et de comédie musicale, l’enthousiasme est à son comble. Les chœurs tout comme les envolées orchestrales, sont comme un ouragan de joie et de bonne humeur emportant tout sur son passage, auditeur compris. L’euphorie n’était-elle qu’illusion ? Avec "Stranger", l’énergie positive retombe subitement. Retour mélancolique, alors que Charlie Fink fait un constat amer : une histoire d’un soir peut attrister plus qu’elle peut réparer. Voyage entre peine et joie, pas toujours simple de garder le cap du bonheur retrouvé.

Mais avec "Blue Skies", Fink se secoue à nouveau. Il voit les éclaircies au loin et continue d’avancer pour les rejoindre. Les chœurs présents sur le morceau semblent d’ailleurs l’y encourager. Finalement, c’est avec apaisement et philosophie que Fink conclut son œuvre. "My Door Is Always Open" démontre qu’il n’est donc pas question de ressentiments mais bien de paix retrouvée et de liberté.

The First Days Of Spring, n’est pas une complainte gênante, ni du voyeurisme forcé, mais une œuvre mature et maîtrisée dont il ressort une grande beauté. Il serait donc dommage de s’en priver. Et détail non négligeable, les Noah and The Whale étant de grands amateurs de bon cinéma, la version deluxe de l’album propose un film de 50 minutes pour parfaire l’œuvre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Noah and the Whale en concert à La Maroquinerie (mardi 8 décembre 2009)
Noah and the Whale en concert au Grand Mix (samedi 20 mars 2010)
Noah and the Whale en concert au Festival International de Benicàssim #17 (dimanche 17 juillet 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Noah and the Whale
Le Myspace de Noah and the Whale


Syx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=