Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Iron and Wine
Around The Well  (Sub Pop / PIAS)  juin 2009

Sam Beam, leader sans conteste de Iron and Wine et remarquable songwriter de son état a habitué l’amateur musical à des chansons pop folk finement ciselées. Au fil de ses albums, il s’est imposé comme un auteur-compositeur de grand talent à la sensibilité certaine et au savoir-faire évident.

Avec la sortie de Around the well, album compilation de tout ce qui est resté dans les cartons précédemment, il laisse l’auditeur pénétrer un peu plus dans son univers. Après un trio d’albums qui lui a permis d’accéder à une notoriété bien méritée, Sam Beam sort un double étanche soif pour les impatients. Le premier disque est constitué de morceaux datant de la période de son premier effort The creek drank the craddle (2002) et le deuxième provient des sessions de The Sheperd’s dog, le précédent album. Ce dernier, sorti en 2007, avait enthousiasmé l’auditeur et avait définitivement fait de Iron and Wine un acteur majeur de la scène indie-pop-folk américaine. Un petit écart temporel qui permet donc de constater l’évolution certaine du Monsieur.

Au programme : des faces B, des enregistrements 4-pistes fait maison et des covers. Bilan de cinq années d’écriture, ces vingt trois morceaux se retrouvent bien séparés sur les deux disques. Et autant le premier fait dans la simplicité heureuse, le dénuement agréé avec des titres minimaux, guitare voix, folk sans concession, mais peut-être légèrement redondants que dans le deuxième on retrouve un son plus travaillé, de l’enregistrement studio, et des musiciens dont le notamment guitariste de Calexico, Joey Burns.

Et si la première partie de ce diptyque contient son lot de reprises originales avec "Waitin’ for a superman" de The Flamings Lips, "Peng 33" de Stereolab et "Such Great Heights" de The Postal Service, la seconde n’en est pas moins en reste avec "Love Vigilantes" de New Order. Figurent également sur cette dernière trois chansons écrites pour le film In good company ("Belated Promise Ring", "God Made The Automobile", "Homeward, These Shoes"). Les fans du Sheperd’s Dog ne resteront pas insensibles aux rythmes et aux ambiances distillés ici. Puis l’écoute se conclut en point d’orgue sur neuf minutes de "The trapeze swinger", morceau jusqu’à présent disponible uniquement sur plateforme de téléchargement (légal, bien sûr) et pourtant culte.

Avec sa voix tout en douceur, Sam Beam envoûte l’auditeur. Certains diront même qu’il l’endort. La profusion peut-elle être l’ennemie du bien et l’amie de l’ennui ? Ce qui amène tout naturellement à une deuxième question, à savoir : à qui s’adresse ce double album d’inédits ? Les aficionados seront sans doute rassasiés pour un petit moment. Mais pour les autres, rentrer dans l’univers de Sam Beam par cet album n’est peut-être pas le plus motivant et le plus aisé. Il faut être un minimum initié pour apprécier cet univers au risque de trouver cela assez rapidement lassant.

On le savait très prolifique, le barbu ne le dément pas et sort donc de sa besace des enregistrements de derrière les fagots en attendant sans doute une prochaine livraison studio. Mais pour apprécier pleinement Around the well, il faut préalablement accepter de se laisser envelopper par des tempos lents, une voix caressante et une émotion transpersante. Un plaisir non coupable qui se fait écoute après écoute, tranquillement… au risque de passer à côté.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Iron and Wine parmi une sélection de singles (octobre 2007)
La chronique de l'album The Shepherd’s dog de Iron and Wine
Iron and Wine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Iron and Wine en concert au Divan du Monde (19 janvier 2008 )

En savoir plus :
Le site officiel de Iron and Wine
Le Myspace de Iron and Wine


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=