Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alain Souchon
Casino de Paris  (Paris)  mardi 20 otobre 2009

Alain Souchon, absent des planches depuis plusieurs années, revenait devant un public parisien acquis d'emblée. Le public d'Alain Souchon vieillit, à moins que ce ne soit le prix des places qui ne permette qu'à une catégorie relativement aisée de la population d'aller voir cet artiste pourtant populaire.

Le spectacle commence de manière amusante. Un montage d'extraits de youtube ou de dailymotion montre des musiciens du dimanche en train d'interpréter des tubes de Souchon, les uns au piano, les autres à la guitare sèche, en solo ou en duo... Et déjà on mesure que le catalogue du bonhomme contient un nombre conséquent de titres imparables, malgré l'interprétation parfois approximative des internautes.

Quant à Souchon, il garde des allures de vieil adolescent monté en graine. Il arrive sur scène en dansillant, et attaque directement par "Les Regrets", puis "Tu Vois Pas Qu'On S'Aime Pas"... Le jeu de lumière est à l'image du personnage, efficace et discret, dans les blancs, les jaunes... Souchon n'est pas un showman, c'est un chanteur, un interprète qui sous des airs débonnaires cache un perfectionniste. Le son des instruments n'est pas trop fort, et la voix mise très en avant.

A partir de là, c'est du billard. Des tubes à foison. Une soirée de gala. Des chansons dont on connaît chacune des notes et des paroles, alors qu'on n'a pas mis un album de lui sur la platine depuis plusieurs années. Du dernier album, Parachute Doré rencontre un grand succès, d'autant qu'il présente sa chanson par une petite pique acerbe sur la situation économique et sociale actuelle. "Elle Danse" est enchaînée avec "C'Est Déjà Ça" , deux chansons sur la situation des immigrés clandestins. Si Souchon est un chanteur de variétés, l'homme semble proche des gens, doué d'empathie, et ses textes s'en ressentent. ("On nous Claudia Schiffer, On nous Paul-Loup Sulitzer" auquel Jean-François Coen répliquera par un "J'Alain Souchonne").

Souchon est un cas assez peu commun, à la fois discret et pourtant omniprésent. Il a une côte de popularité immense sans jamais donner dans la vulgarité. Chanteur de variétés, mais osant aborder dans ses chansons des thèmes de société comme l'immigration, l'écologie ou la situation économique. C'est le type sympa que personne ne déteste.

Après avoir parcouru ses plus de trente ans de carrière avec des titres comme "Le Bagad De Lann Bihoué", "Somerset Maugham", "J'ai 10 ans" (il dira "Ce n'est pas une chanson, là, c'est un souvenir"), "L'amour A La Machine", "Sous Les Jupes Des Filles", et caetera, et caetera..., il termine son tour de chant d'avant rappel en karaoke avec le public par "Les Cadors".

Pour le premier rappel, il est revenu accompagné de Laurent Voulzy pour une reprise à la guitare sèche de Simon & Garfunkel, "Feeling Groovy". Puis en ultime rappel, il chantera "Foule Sentimentale", puis a cappella, rejoint par tous ses musiciens et Voulzy sur le devant la scène, "Rame" en total communion avec le public.
La soirée fut excellente.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Alain Souchon en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche

En savoir plus :
Le Myspace de Alain Souchon


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=