Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wilco
The Album  (Nonesuch Records)  juin 2009

Les gars du groupe Wilco ont certainement manquer d'ambitions à un moment donné, il leur aura aussi manqué un ou deux titres forts, un son puissant et reconnaissable, une aura, un look peut être.

Aux states, ils n'ont pas suivi l'autoroute traçée par le rock indé des Nirvana, Pearl Jam, Nada Surf, Eels....mais plutôt des routes sinueuses, variées, techniques, où se dessinent des structures et influences rock diverses.

Pop sympathique et travaillée, à l'image de l'album Summerteeth, expérimentations sonores, telles la bombe "Impossible Germany" (ndlr : sur Sky blue sky), génial morceau de guitares expérimentales (entre solos lunaires années 80 à la Dire Straits et blues transformé à la Rory Gallagher) classic rock barré à la Beatles ("I''m the man who loves you" (ndlr : sur Yankee Hotel Foxtrot), ou ballade tranquille planante ("Jesus etc." sur Yankee Hotel Foxtrot)..

Le cru dont nous allons parler repose plus sur des compos moins fouillées, moins barrées, plus pop facile mais néanmoins très efficace.

Avant d'attaquer, petite pensée pour Jay Benett, ancien guitariste de Wilco, mort récemment.

Ça commences par "Wilco (the song)" morceau imparable, sorte de balade rock indé dotée d'une rythmique et d'effets de guitares variées très proches de blur (en particulier l'excellent "Coffe and tv").

"One wing" joue un peu plus la carte mélancolique, naviguant entre accords de guitares plaintifs tout d'abord, et guitares hurlantes et saturées.

"Bull black nova" est assez étonnant par rapport à l'ensemble des compos de ce riche album. Oubliée la mélodie soignée, Il pourrait faire partie du répertoire d'un Eels, très rock, destructuré, un faux tempo au piano, de la guitare dans tout les sens et n'hésites carrément pas à s'aventurer dans des courbes dangereuses et tendues à la Sonic Youth, en regard de l'ambiance bruitiste des guitares dans le final.

Bien agréable balade folk que ce "You and I", chanté en duo (l'autre voix est la canadienne feist), qui conjugue un rythme cool à la gratte et de douces notes au synthé.

probablement le morceau de l'album, "You never know" est de ces morceaux jouissifs, rare aujourd'hui (caractéristique d'un McCartney ou d'un REM), qui vous foutent la banane. Prenez une mélodie simple au piano et à la guitare, soupoudrez quelques coeurs derrière, un ou deux sons rigolo au synthé, et vous obtenez une recette pop qui vous reste en tête toute la journée.

"Country disappeared" est une douce mélodie au piano à la Lennon, parsemée d'accords de guitares planantes, et de cordes discètes.

On pourra finir sur ce "I'll fight" qui dans un style assez country rock -orgues simple, steel guitare- vous reste encore bien en tête.

On se l'accorde, sûrement pas l'album le plus talentueux ni le plus innovant du groupe, mais àprès tout, c'est aussi la marque des grands groupes de juste d'adonner à des mélodies pop et folk, simples, qui font mouche, à l'image de simon and gardfunkel ou des belle and sebastien par exemple.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Down with Wilco de Minus 5
La chronique de l'album Kicking Television - Live in Chicago de Wilco
Wilco en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)

En savoir plus :
Le Myspace de Wilco


Yannick Maquenhen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=