Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Inrocks tck tck tck 2009 (dimanche 8)
Esser - Marina and the Diamonds - Jack Peñate - Sliimy  (Paris, La Cigale)  dimanche 8 novembre 2009

La sixième soirée consécutive de concerts pour le festival Les Inrocks 2009… tout un programme !

On commence la soirée par une entrée en matière pêchue dans un registre manifestement brit’ pop /indie rock! Le groupe Bombay Bicycle Club étant déprogrammé, c’est Esser qui ouvre le bal de La Cigale. Le jeune londonien attaque son répertoire avec énergie pour chauffer une salle qui peine à se remplir. Dès les premiers accords, le pari semble tenu. Un son saturé, déroutant, à la croisée des chemins dans un registre pop/rock indé, électro-dub. A première vue, on dirait le petit Ben tout droit sorti de la série Happy Days ! A-t-il seulement rendu son peigne à Fonzie ? En l’écoutant, c’est plutôt dans le bassin des 80’s que le public saute avec enthousiasme du plongeoir de 5 mètres ! Mention spéciale à "Leaving town" particulièrement groovy et à l’entêtant, "Headlock".

Sans transition, Marina and the Diamonds fait son entrée sur le ring. La jeune artiste régulièrement comparée à Florence and the Machine nous prouve qu’elle maitrise l’art de la scène alors qu’elle entame tout juste la promo de son premier album The Crown Jewels EP. Les deux premiers morceaux aux sonorités venues de l’Est font, selon moi, légèrement office de prélude à l’Eurovision. C’est dès le troisième morceau que Marina parvient à nous imprégner de son univers. La succession des deux titres piano-voix se glissent parfaitement dans son set et mettent en valeur un timbre magnifique et un coffre déconcertant. Marina use de yodlés dans la voix au service du tube "Mowgli’s road" : du sur mesure pour les dancefloors. Une sorte d’oiseau hybride entre Shakira et Kate Nash, version pop/rock dopé à la vitamine C.

J’en viens donc naturellement à Jack Peñate qui se glisse dans la programmation comme la cerise sur le gâteau. Jack déploie une énergie à réveiller les morts. Sa prestation scénique nous démontre que le londonien de 25 ans ne manque pas de ressorts, si bien qu’il ne reste que très peu de place pour la choriste. Il alterne les mélodies alambiquées de son nouvel album Everything is new, avec les riffs percutants de Matinée, son premier opus, sorti en 2007. Le public est conquis par les rythmes latinos, la salle est survoltée. Pour ses fans de la première heure, il n’oublie pas de reprendre le titre phare "Second, minute or hour",  et son titre aux accents reggae, "Torn on the platform". La cerise n’est décidemment pas de trop au festival des Inrocks !

Puis, c’est au tour de Sliimy de faire son apparition pour le dernier round. Epaulettes saillantes, lunettes fluo, veste à paillettes, la salle se vide pour faire place à son arrivée. Fan de pop édulcorée, le seul frenchy de la soirée peut énerver le public par son attitude exubérante totalement assumée ! Ses compos sont trop proches de celles de ses idoles pour parvenir à se distinguer. Il attaque la fameuse reprise du tube "Womanizer" de Britney Spears.

Le guitariste s’arrache pour tenter de remettre un peu de piment dans la sauce trop sucrée de l’artiste. Malgré tout, et surtout malgré une salle en voie de désertion, Sliimy assure honorablement le spectacle pour ses fans du premier rang !

Une dernière petite remarque : si on part du principe qu’un spectacle doit garder le meilleur pour la fin, n’aurait-il pas fallu changer l’ordre de la programmation ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Matinée de Jack Penate
Jack Penate en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Sliimy en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)

En savoir plus :
Le site officiel du festival Les Inrocks tck tck tck
Le site officiel de Esser
Le Myspace de Esser
Le site officiel de Marina and the Diamonds
Le Myspace de Marina and the Diamonds
Le site officiel de Jack Peñate
Le Myspace de Jack Peñate
Le Myspace de Sliimy

Crédits photos : Camille Promérat (Toute la série sur Taste of Indie)


Sarah Defaye         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=