Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Transmusicales 2009 (Jeudi)
Abraham Inc - Del Cielo - VV Brown - 78RPM - Cercueil - Complot  (Rennes)  3 décembre 2009

Ca y est ! Le retour tant attendu en ville se précise, s'étend, se confirme. Les Transmusicales de Rennes au Parc Expos de Saint Jacques, on en a parlé longuement, on n'était pas d'accord, on se chamaillait, c'est mieux, c'est moins bien, ce n'est plus la même ambiance, chacun y allait de son expérience. Seulement cette année, le retour à Rennes devient de plus en plus réel avec une soirée du jeudi 100% centre ville et le retour dans le mythique Liberté. Ca se fête, même si, de notre côté, on regrette un peu le grand moment du Parc Expos only où on pouvait s'abreuver de musiques et de concerts sans avoir à marcher dans les rues bondées ou rater des concerts pourtant attendus mais dispersés dans toute la ville. Bien ou mal la formule Liberté le jeudi et Parc Expo le samedi risque de durer. Tr^ve de bavardage et place aux concerts.

Premier concert de la journée et un nom qu'on ne peut pas manquer dans cette jolie salle 4bis où passeront pendant toute la durée du festival un impressionant nombre de groupes de rock français. Cercueil donc, au nom significatif pour une cold wave alléchante mais difficile à appréhender. Peut être trop de chant, pas assez de guitares, trop bruyant, pas assez distordu, difficile à dire mais on ne peut en rester là : à réécouter sur disque de toute urgence.

Surement le groupe le plus attendu pour les rennais amateurs de musique experimentale : Gaël Desbois assisté de Liz Bastard pour ce Del Cielo intriguant et surprenant dans ce petit Ubu très tranquille encore à l'abri de la furie des Trans. Des paroles cinglantes, une merveilleuse voix de fée soutenue par la superbe batterie au son net et précis, l'un des premiers concerts de ces Trans est d'ores et déjà notre coup de coeur. Le seul reproche que l'on pourrait leur faire est l'absence de musiciens remplacés par les bandes. Espérons que leur passage à Art Rock (à n'en pas douter) ou sur d'autres dates seront l'occasion d'enrichir l'équipe et de rajouter de la matière live à ce projet.

Dans un ubu bien plein (mais ce n'est pas diffcile), les 5 membres de Complot, ex-complot Bronswick d'il ya 15 ans, rôdent le concert qu'il referont samedi en 5.1 aux Champs Libres. Pas d'amateurisme, c'est du très lourd, du talentueux avec guitares déchirées, wah wah et juste un peu d'electro quand il le faut. C'est dans les vieux pots qu'on fait le meilleur rock indé.

Direction le Liberté pour la réouverture du monument rennais, malheureusement plus souvent squatté par de la variété que par des experts musicaux comme ce monsieur Oulalouf alias Oof qui propose un ciné mix. Mélangeant les musiques des films piochant dans la science fiction, les films cultes, l'animation ou encore du Louis de Funes. Un peu décousu par moments mais franchement original et passionnant entre deux concerts de cette grande scène.

The Whitest Boy Alive, Erlend Oye le premier à fouler la grande scène des Trans ne sera pas forcément décevant mais juste énervant. Quand l'as de la pop pure et dure se met a faire de la pop dansante, on sature un peu vite, malgré la voix, malgré le talent. Reste le batteur exceptionnel qui a lui seul a pu assurer le spectacle. On lui pardonnerait presque s'il n'avait pas exigé que les photgraphes ne se présentent qu'aux trois derniers morceaux, ce qui a fait rater à la plupart de ces chasseurs d'images facilement irritables la beauté de la scène de 78 RPM.

Car c'était dans un décor de toute beauté avec un Ezra en maillot de corps face a un véritable démon, le performer Olaf Odgari, que se déroulaient des joutes musicales sur fond de phonographes. Mis en musique par les deux DJ des années 20, tout y est : l'ambiance, la lumiere, les décors, le charme des musiciens/acteurs et là dès les premières minutes, on regrette vraiment d'avoir raté le début de cet etonnant spectacle à ne pas manquer.

En bas quelques minutes plus tard, après un show ciné moins "soupe aux choux" de Oof, on retrouve l'excitée VV Brown, 24 ans seulement, mais une pêche et une voix incomparables. C'est mignon c'est sucré, c'est chouette, le chant a l'air si simple quand on la voit balancer ses ritournelles poppy. La star de la soirée !

Jean Louis Brossard l'a dit (ou du moins on l'a lu) : "David Krakauer au Parc Expos non merci !". Il fallait donc attendre le retour du liberté pour faire revenir ce génial clarinettiste aux Trans pour un nouveau projet mêlant jazz et hip hop, funk et tradition. Le titre de la compilation du festival était déjà entêtant en diable, cette fois c'est tout le concert qui donne une envie subite de s'asseoir, de profiter de ces virtuoses (dont le trombone de Dieu, Fred Wesley) et de dire merci à l'équipe de programmation.

 

Voir aussi sur Froggy's Delight :

Retour sur les dernières Trans : jeudi 4 décembre 2008
vendredi 5 décembre 2008
samedi 6 décembre 2008

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Anakronic / Krakauer de David Krakauer & Anakronic Electro Orkestra
Krakauer en concert à Magic Mirrors (samedi 22 octobre 2016)

En savoir plus :

Le Site Officiel des Transmusicales : lestrans.com

Crédits photos : Fred (plus de photos)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=