Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La fin d'une liaison
Studio Casanova  (Ivry)  décembre 2009

Comédie dramatique de Allain Mollot d'après le roman de Graham Greene, mise en scène de Alain Mollot, avec Joan Bellviure, Yola Buszko, Jean-Philippe Buzaud, Frédéric Chevaux et Emmanuel Depoix.

"Lorsqu'une femme occupe vos pensées toute la journée, on ne devrait pas, par surcroît, rêver d'elle la nuit.", "Je croyais faire la chronique d'une haine, mais la haine s'est effacée." Telles sont les pensées qui hantent Bendrix, le personnage interprété par l'impeccable Emmanuel Depoix.

"La fin d'une liaison", d'après le roman de Graham Greene, est l'histoire de la jalousie d'un homme envers son ancienne maîtresse, qui l'a quitté sans un mot d'explication. Il n'est pas jaloux du mari, mais des possibilités qui s'offrent à cette femme. L'incompréhension le rend fou au point d'engager un détective privé deux années après leur dernière rencontre, soit-disant pour aider le mari à découvrir si elle a une liaison.

La mise en scène est sobre ; quatre chaises, un fauteuil, un bureau, 4 paravents. Les paravents sont mobiles, modifiant la disposition de la scène. Sur ces paravents noirs, des projections, noires et blanches, qui par un jeu d'ombres chinoises créent de nouveaux lieux de décor : Une chambre, un jardin, un salon... La mise en images de Pierre Lescot permet une scénographie à la fois simple et pleine de symbolique entre la part d'ombre et de lumière de l'histoire et de ses protagonistes.

Cette pièce, par la mise en scène d'Alain Mollot, est d'une fluidité absolue. Le narrateur revient aux débuts de la liaison, puis cherche à reconstruire ce qui s'est déroulé les années précédentes afin de trouver une explication à la fin de cette histoire passionnée qui l'obsède. C'est avant tout la preuve qu'une bonne pièce se construit d'abord autour d'un bon texte, de bons acteurs et d'une mise en scène au rythme de l'histoire. Aucun besoin de poudre aux yeux.

Les acteurs ont de vraies gueules de théâtre. Outre Emmanuel Depoix, déjà cité, les deux autres acteurs principaux, Yola Buszko, dans le rôle de Sarah, la femme adultère, et Frédéric Chevaux, dans celui du mari qui fait subir à son épouse la tyrannie du faible, sont eux aussi parfaits.

L'histoire est universelle, une histoire d'amour, de passion, de séparation, de couple qui s'ennuie... Selon qu'on s'identifie à tel ou tel personnage, chacun y trouve une part de vécu. Le décalage des personnages dans les étapes du deuil de cette fin de liaison, les mêmes que les cinq étapes du deuil - le choc, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation -, provoque des situations dans lesquelles certains personnages, proches du pathétique, prêtent même à rire.

Enfin, on retrouve vers la fin de la pièce, certaines des obsessions de Graham Greene sur la religion catholique, ses doutes quant à sa foi, comme la marque de la patte de l'auteur du drolatique "Notre agent à la Havane" ou de l'intrigant "Agent Secret".

Cette pièce va prochainement tourner dans plusieurs salles de la banlieue parisienne, il serait dommage de ne pas se laisser porter par ce moment de théâtre simple, fin et puissant.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=