Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The XX
Grand Mix  (Tourcoing)  jeudi 11 février 2010

Leur album a été retenu comme l’un des plus attendus en 2009 et fut l’un des mieux reçus par la critique. The XX, groupe de jeunes londonniens à l’album éponyme, était très attendu à Lille.

À l’annonce de leur passage dans la petite salle chaleureuse du Grand Mix, le concert affiche complet, plusieurs dizaines de minutes avant l’ouverture des portes, c’est déjà la foule dehors. On se presse dans le froid, on patiente tant bien que mal. Il faut dire que le groupe a fait une poussée remarquable l’année passée. Un groupe formé en 2005 – à quatre, puis réduit à trois au départ de Baria Qureshi en novembre dernier, les anglais ont commencé dans les pubs, les petites scènes, qui se sont pourtant vite remplies.

Le morceau "Crystalised" sort en 2005 et séduit immédiatement le public anglais grâce au bouche à oreille, mais il faudra cependant attendre 2009 et la sortie tant attendue en septembre de l’album XX en France, pour que le phénomène soit propulsé en haut des charts alternatifs attirant un public aussi large que dynamique.

The XXLa première partie de leur tournée européenne, These New Puritans, était également très attendue, mais grosse déception pour les fans à Lille, qui aperçoivent dès l’entrée dans le Grand Mix, une affiche annonçant l’absence exceptionnelle de ce groupe, la faute aux conditions météorologiques qui les ont bloqué pour l’Eurotunnel.

On calme sa déception en présumant que le concert de The XX commencera donc plus tôt, mais le public déchante vite. Après plus d’une heure d’attente dans la salle, tellement pleine à craquer que peu de courageux osent s’aventurer au fond pour atteindre le bar, une voix se fait entendre dans le micro pour annoncer officiellement l’absence de These New Puritans, et annoncer que le concert ne débutera que dans 20 min...

C’est donc après une longue attente que les fans se voient récompensés de l’arrivée sur scène de The XX, qui entament leur show par l’intro de l’album derrière un grand drap blanc tiré sur toute la hauteur de la scène, sur lequel sont projetées leurs ombres mouvantes qui jouent dans un tourbillon de lumières.

The XXAu centre, l’ombre de Jamie Smith s’excite sur la boîte à rythmes, quand le rideau tombe sur "Crystalised"  enfin et laisse découvrir à ses côtés Romy Madley Croft et Oliver Sim, devant une foule en délire. Les heures d’attente et la mauvaise nouvelle du groupe précédent semblent maintenant effacées, le public entre dans la pop et se laisse bercer.

Une vague de pop atmoshérique, sophistiquée, très différente des groupes londonniens énervés voire punk, dont nous avons l’habitude. Une musique sensuelle, très soignée, qui perturbe par sa maturité, portée par des musiciens pourtant si jeunes. Le minimalisme de leur album est façonnée par les boîtes à rythme, la guitare répétitive, la basse qui se mélange aux voix douces.

Le concert se déroule sans accroc, avec des passages plus orientés dream-pop, ou au contraire plus énergiques qui réveillent un peu le public. Car oui, même si le son en transcende certains, on accroche ou pas. La musique surplombe la salle mais ne décolle pas et les voix se font parfois si molles que l’atmosphère planante en devient presque fatigante. Un peu trop simple, pour un concert, peut-être.

Peut-être que l’album nécessite plus d’attention. Un de ceux qui s’écoutent davantage dans un moment au calme, allongé, à juste être écouté.
Une prestation au final très semblable à leur disque, qui poursuit les mêmes lignes fines très pointues sans grand ébahissement.

The XXLa reprise de "Do you mind ?"  de Kyla se révélera cependant être une bonne surprise tant au niveau de la justesse des notes, sur les passages a capella en particulier, que sur la maîtrise du morceau qu’ils ont fait leur.

Le concert s’achève après une petite heure de concert, après un bref rappel de "The Stars", et le groupe abandonne le public à peine chaud, sur sa faim.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The XX en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
The XX en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
The XX en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
The XX en concert au Festival La Route du Rock #22 (samedi 11 août 2012)

En savoir Plus :
Le Myspace de The XX
Le Site officiel de The XX

Crédits photos : Marion Agé (Toute la série sur Taste of Indie)


Marion Agé         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=