Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Josh Rouse
Café de la Danse  (Paris)  lundi 29 mars 2010

Le plus espagnol des américains est de passage dans la capitale. Le Café de la Danse accueille ce soir Josh Rouse qui vient avec sous le bras son dernier album El Turista. Originellement folkeux, le songwriter a dorénavant pris un virage vers le sud et a mis du soleil ibérique dans sa musique.

"Duerme Mobila" ouvre le bal. Tiré de son dernier album, celui-ci annonce la couleur de la soirée. Assisté d’un pianiste/guitariste/ukuléléiste/choriste, Josh Rouse propose une ambiance intimiste et dans un premier temps égrène les titres de son album ibérique. On bénéficie ainsi côté anglais de "Lemon tree" ou "Sweet Elaine" et en langue espagnole de "Valencia" ou "Mesie Julian". Il pioche cependant également dans ces anciens opus et on retrouve avec plaisir "Hollywood Bass Player" de Country Mouse, City House ou "Come back" tiré de 1972.

Le public tout d’abord religieusement attentif se déride peu à peu à l’instar d’un trio d’américaines qui juste derrière moi fait office de choristes très motivées. Mais il faut bien avouer que les titres plus anciens (comprendre en anglais) fonctionnent mieux auprès du public.

Deux rappels ramèneront ensuite Josh Rouse sur scène. Des classiques du monsieur, tels "1972", "It’s a night time" ou "Sad Eyes" que le public reprend sans concession s’enchainent lors du premier retour. Puis revenant pour un ultime effort, l’américano-espagnol débranche sa guitare, gravit la salle, et s’entoure des spectateurs pour entonner un "Love Vibration" qui conclut de manière collégiale le concert.

Belle soirée que celle-ci. Josh Rouse a su faire la synthèse de ses différents styles avec cependant un avantage pour ses titres plus anciens en anglais. On apprécie sa grande qualité de songwriter produisant un folk assumé et on se laisse bercer par ses chansons plus chaloupées en langue de Cervantès.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Subtitulo de Josh Rouse
La chronique de l'album Country mouse, City mouse de Josh Rouse
Une 2ème chronique de l'album Country mouse, City mouse de Josh Rouse
La chronique de l'album El Turista de Josh Rouse
L'interview de Josh Rouse (février 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Josh Rouse
Le Myspace de Josh Rouse


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=