Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ludo Pin - La Maison Tellier
Le Café de la Danse  (Paris)  mardi 6 avril 2010

Ce mardi 6 avril, le Café de la Danse affichait complet pour la venue des Normands de La Maison Tellier.

Ludo Pin, en première partie, fait bien son travail. Sept morceaux gentillets, vite placés, joués à la guitare et accompagnés de rythmes tendance dance. Très vite, il doit surmonter des problèmes techniques qui sont, selon lui, une marque de fabrique "Ludo Pin".

A 20h55, la Maison Tellier fait son apparition, sous les hourras d’un public composé en grande partie de fans de longue date, qui ont au moins assisté à l’un des concerts parisiens que le groupe donne depuis sa formation en 2004.

Difficile de ne pas être directement dans l’ambiance avec la petite intro instrumentale bercée de quelques accents chantants d’Helmut Tellier. Le show commence en anglais, avec "Goldmine".

Avant la chanson qui donne son nom à l’album, "L’Art de la Fugue", Helmut fait lever le public qui, finalement, ne demandait que cela. Mais, de par sa configuration, avec ses sièges intégrés, il est vrai que le Café de la Danse ne pousse pas à l’entrain.

Pourtant, le public en vient vite à partager l’enthousiasme que dégage le groupe sur scène. La fosse marque les rythmes folk en dodelinant de la tête, en tapant du pied ou en se déhanchant carrément. Une jeune femme en chemise à carreaux et chapeau de cowboy – bel hommage – juste devant la scène, se fait notamment remarquer par le chanteur.

Les morceaux s’enchaînent, extraits alternativement du dernier album ou du précédent. Maxime Prieux, du groupe The Elektrocution, partage la scène sur  le huitième morceau "Please do".  Penché sur le micro, sa prestation est appréciée, du public et des musiciens.

Banjo, mandoline, guitare, Raoul s’affaire. Le temps d’accorder les instruments, Helmut narre des anecdotes d’adolescents s’ennuyant dans le pays de Caux.

Certains morceaux sont plus rassembleurs que d’autres. Ou simplement plus connus. Quand le chanteur entonne "La chambre rose", extrait du premier album La Maison Tellier, sorti en 2006, le public suit.

Lippie vient prêter sa voix à "Il n’est point de sot métier 2". Un petit morceau calme aux trois quarts du concert, avant de repartir sur un blues. Chanté en anglais, parce que "le blues en français, ça craint", selon Helmut. La chanson suivante, intitulée "To a friend", est une grande déclaration d’amitié ponctuée de gros mots. Le tout en langue de Shakespeare, pour ne moins heurter nos sensibles oreilles.

Puis c’est reparti avec des morceaux rythmés, comme "Suite Royale" ou moins, tel que "Fraülein S.". On sent la fin du concert. Un dernier "Cactus Kid" et le groupe tire sa révérence, longuement applaudi. Et rappelé à coup de sifflets et de tapements de pied. Sans trop se faire attendre, La Maison Tellier reprend guitares, basse, batterie et trompette pour trois morceaux, dont sa fameuse reprise de Rage Against the Machine, "Killing in the Name".

Parce que les meilleures choses ont une fin, il faut bien reposer les instruments. Mais le public ne l’entend pas de cette oreille. Le groupe revient une dernière fois pour "Il n’est point de sot métier" et quitte la scène après un grand salut, large sourire aux lèvres. Après plus d’une heure et demie de concert, sans fausse note.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le temps nous dira - EP de Ludo Pin
Ludo Pin en concert au Festival Aurores Montréal #2 (édition 2014)
La chronique de l'album L'art de la fugue de La Maison Tellier
La chronique de l'album Avalanche de La Maison Tellier
La Maison Tellier en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
La Maison Tellier en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
La Maison Tellier en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)
La Maison Tellier en concert à L'Alhambra (mercredi 24 novembre 2010)
La Maison Tellier en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
L'interview de La Maison Tellier (11 mars 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Ludo Pin
Le Myspace de Ludo Pin
Le site officiel de La Maison Tellier
Le Soundcloud de La Maison Tellier
Le Facebook de La Maison Tellier

Crédits photos : Marie Guerre (Toute la série sur Taste of Indie)


E.D         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Ludo Pin (3 juin 2010)
La Maison Tellier (26 janvier 2010)


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=