Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Minsurar - Enablers
La Malterie  (Lille)  18 mai 2010

Depuis quelques mois j’attendais de revoir Minsurar sur scène pour une raison précise : j’étais passé à côté de son concert en première partie de Shannon Wright en octobre dernier ; j’avais établi des jugements trop rapides sur la prestation de la chanteuse Sophie Patricia Thibaud. J’avais besoin de revenir sur mon jugement, parce qu’avec du recul des zones d’ombre de cette musique se sont imposées de manière évidente, me laissant insatisfait. La chanteuse, accompagnée d’une guitare et d’une batterie plutôt discrètes, a ainsi approfondi sa démarche musicale, à la fois introspective et lyrique.

Pour enrichir son potentiel vocal, elle avait décidé d’aller en Bulgarie afin d'apprendre la technique du chant guttural, propre aux chanteurs de l'Est. Cet élément central, procédant d’un travail rigoureux, place ces chansons sur un territoire moderne, sur lequel prennent écho quelques réminiscences de la cold-wave. La reprise de "Gotham Lullaby" de Mérédith Monk annonce en premier lieu les innovations vocales de Sophie Patricia, par l’utilisation de techniques de jeu étendues : un minimalisme puise sa force dans la répétition d’éléments musicaux, de chuchotements, provoquant un effet de vertige.

Le point culminant du concert correspond à la lecture chantée de quelques poèmes de William Blake, tirés du recueil Songs Of Innocence & Songs Of Experience : astre noir de la littérature anglaise du XVIIIème siècle dont la violence passionnée trouve une juste résonance chez Minsurar.

Par exemple le poème "The Lamb", par delà son dépouillement, est interprété avec audace : les mots suivent une mélodie complexe mais fluide, qui donne moins l’impression d’un poème chanté que d’une composition à part entière. Pourtant les thèmes de Blake s’expriment avec force : l’enfance opprimée, le désir vaincu, la folie inentamable, l’amitié déçue. Sophie Patricia ne tombe dans aucun piège relatif à ce genre d’exercices, en restant proche d’une certaine élégance morale. Ses chansons méritent qu’on la suive de près, quitte à l’aider, d’une manière ou d’un autre, à franchir les limites de la clandestinité.

Parlons maintenant des Enablers. Ce groupe américain était déjà passé à la Malterie l’année dernière : j’avais eu l’occasion d’en écrire beaucoup de bien. S’il fallait chercher une différence entre les deux prestations, je dirais que le concept poésie / punk-rock s’est radicalisé ; qu’il devient même hautement jubilatoire.

L’association, à partir d’un premier album live enregistré en 2004 (End Note), s’est par la suite poursuivie avec un deuxième album sous forme d’hommage direct à Jack Kerouac : Output Negative Space (2006) ; et un dernier récemment, Tundra (2008) sans doute album de la maturité.

Sur scène, le chanteur et poète Peter Simonelli, cherche un état de tension extrême, susceptible d’appuyer sa déclamation. Le concert de La Malterie a montré l’agressivité maîtrisée avec laquelle les quatre musiciens ont joué leurs morceaux : on n’oubliera pas l’état d’urgence dans lequel Simonelli a exprimé sa vision du monde ; une urgence qui l’amenait régulièrement à chercher son inspiration au milieu même du public.

Ce qui apparaît avant tout est la grande maturité du groupe. Je l’avais comparé au Velvet Underground, période White Light / White Heat, pour une raison : on réalise assez rapidement que ce rock est autant affaire de littérature, de concept, que de tension musicale. La philosophie de la Beat Generation s’y exprime en arrière-plan. Il faudrait d’ailleurs prendre le temps de lire et traduire le spoken-word de Simonelli, afin de se faire une idée de la richesse de ce verbe. Comprendre aussi d’où vient l’enthousiasme incroyable des quatre musiciens − un enthousiasme qui procède assurément de l’attitude punk. Je retiens aussi la force et l’originalité de la combinaison guitares / batterie : guitares arpégées mais puissantes et batterie dure mais juste. Rendons-nous à l’évidence : ce groupe ira plus haut que les trois-quarts des groupes américains actuels.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Minsurar en concert à L’Aéronef (mercredi 14 otobre 2009)
Enablers en concert à La Malterie (22 juin 2009)
Enablers en concert à La Malterie (17 mai 2010)

En savoir plus :
Le Myspace de Minsurar
Le site officiel de Enablers
Le Myspace de Enablers

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !

La 59ème MAG à revoir, un concert et interview de Julie Gasnier en fin de semaine et des tas de découvertes à faire au travers de nos articles de la semaine, c'est le programme qui vous attend en ce début d'année mouvementée !

Du côté de la musique :

"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker
et toujours :
'The big swim" de Augenwasser
"Rendez-vous"de Julie Cherrier-Hoffmann, Lucienne Renaudin Vary, Pierre Arditi, Frédéric Chaslin & Arièle Butaux
"C'est la vie qui veut ça" c'est la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Remember we were waiting for the snow" de Lunt
"Ecrans plats" de Monsieur Lune
"A.P.P. (Accumulation of Profit & Power)" de Muyiwa Kunnuji's Osemako
"Carnaval sauvage" de Nicolas Jules
Not Scientists, Bilbao Kung Fu, Grandma's ashes et Paradis minuit à découvrir
"Brutal pop II" de Sun

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Fin de partie" au Théâtre de l'Atelier
"Delphine et Carole au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Grief and Beauty" au Théâtre de la Colline
"Je pars sans moi" au Théâtre de la Colline
"Le syndrome de l'oiseau" au Théâtre du Rond-Point
"La Chambre des Merveilles" au Théâtre des Variétés
"Dans ce jardin qu'on aimait" au Théâtre de la Bastille
"La (nouvelle) Ronde au Théâtre des Abbesses
"Du bonheur de donner" au Théâtre Le Lucernaire
"Presque égal" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"NYX" au Théâtre Les Déchargeurs
"Rosemary Lovelace fait ça dvant tout le monde !" au Théâtre Montmartre-Galabru
les reprises :
"Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Top Secret" à la Cinémathèque de Paris
dernière ligne droite pour :
"Le Chic ! Arts décoratifs et mobilier de 1930 à 1960" à la Galerie des Gobelins
"L'amour en scène ! - François Boucher du théâtre à l'opéra" au Musée des Beaux-Arts de Tours
"Face au soleil - Un astre dans les arts" au Musée Marmottan Monet
"Walter Sickert - Peindre e transgresser" au Petit Palais
"L'encre en mouvement - Une histoire de la peinture chinoise du 20ème siècle" au Musée Cernushi
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Cutland - Le secret de Jens" de Govinda Van Maele
"The Singing Club" de Peter Cattaneo
"La Jeune fille à la perle" de Peter Webber
Les contes des quatre saisons d'Eric Rohmer
le cinéma de Wim Wenders en 4 films
et pour les cinéphiles "Le Mystère Méliès" d'Eric Lange
en salle pour le jeune public : "Neneh Superstar' de Ramzi Ben Sliman

Lecture avec :

"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
C'est bientôt le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia
et toujours :
"Petites dents, grands crocs" de Emilie Guillaumin
"Partout les autres" de David Thomas
"Nein, nein, nein !" de Jerry Stahl

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=