Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anaïs Mitchell
Hadestown  (Ryko / Naïve)  avril 2010

Après la mode de l'opéra rock, bouillon de culture ayant donné naissance à quelques chefs-d'oeuvres et à beaucoup d'albums kitchs et prétentieux ayant eu du mal à supporter l'épreuve du temps, voici donc qu'arrive, à l'air du bio, du bien-être et du retour aux sources folk, le folk-opéra. Titre auto attribué à Hadestown, nouvel album de Anaïs Mitchell. Sorti sur l'excellent label de Ani Di Franco, Righteous Babe (comme le très chouette Erin McKeown il y a quelques mois), cet album raconte l'histoire d'Eurydice et consorts, rien de moins, le temps de 20 chansons folk regorgeant d'invités.

Mais au-delà du prestige des noms (notons tout de même la présente de Jestin Vernon de Bon Iver, de Ani Di Franco...), c'est l'apport de chacun qui donne au disque différentes colorations musicales qui est intéressant. Ainsi, on passe de titres clairement country folk ("Way down hadestown") à des ballades noires ("Hey little songwriter"), des titres plus cabaret, d'autres plus pop ("Wedding song"). Le tout diablement bien enchaîné poussant, au-delà du fait de l'histoire racontée à écouter le disque de bout en bout sans ennui, ni envie de passer tel ou tel autre titre.

La voix de Mitchell est super mais c'est souvent celles de ses invités qui sont mises en avant comme sur "Hey little songbird" et cette voix caverneuse sublime à faire passer Leonard Cohen pour un adolescent en pleine mue.

"Way down hadestown" est un folk presque gospel rappellant Moriarty, "Way to me" est une ballade poignante et douce et "Why we build the wall" est un mélange de tout cela avec, en prime, du spoken word magnifiquement exécuté qui nous fera assurément ressortir Graffiti man de John Trudell. "Our lady of the underground" est le titre jazzy du dique, un peu jazz un peu soul, les cuivres et les cordes apportent une fraîcheur certaine après quelques titres plus noirs.

Équilibre parfait, qui surprend sans jamais lassé, Hadestown est avant tout un très agréable disque qui va bien plus loin que du simple folk. Rythmé et élégant, il séduit par ses chansons avant de le faire, éventuellement par son concept. A noter que tous les textes sont disponibles sur le site de la demoiselle pour ceux qui ne souhaiterait que l'histoire mais ce serait une erreur de se passer de la musique.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Anaïs Mitchell
Le Myspace de Anaïs Mitchell


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=