Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce GRS Club - You Say Party
La Flèche d'Or  (Paris)  lundi 1er novembre 2010

J'ai failli raté les GRS Club qui faisaient la première partie des You Say Party, lundi dernier à la Flèche d'Or.

J'avais très très envie de voir les You Say Party, mais pas trop envie de me taper une première partie bidon. Qui aurait pu ouvrir et chauffer le public pour les canadiens ?

Heureusement que je suis arrivé très en avance et que je n'ai pas raté une seconde de l'électro-rock des GRS Club. Les Bordelais balancent une batterie furieuse emportée par une basse et des claviers hypnotiques dans une transe post punk, aidés par les guitares déchainées. C'était tellement bon qu'ils devraient avoir droit à leur propre article.

La première chose que je remarque quand les deux membres de GRS Club montent sur scène, c'est le concours de T-Shirt moche. Le genre d'illustration fait à l'Aérographe pour les T-Shirt pirates de Johnny Halliday. Lui arbore un loup et elle un splendide cheval. C'est tellement kitsch que ça en devient génial. Puis cela annonce un groupe qui a du second degré, donc c'est pas plus mal.

Le concert commence et la musique est ultra dansante, avec une basse ronde bien mise en avant. Il y a des synthés très 80's couplés à de gros rythmes électro et un mur de guitare. Le chant est scandé pour lui et tout en énergie douce pour elle. Le public ne bouge pas trop, dommage cela aurait valu le coup de danser un peu ! Il y a une grosse énergie rock qui les fait ressembler un peu à certains titres des Blood Red Shoes ("I Wish I Was Someone Better" notamment), mais avec des grosses nappes de synthés vintages. C'est une parfaite première partie pour You Say Party. On a même du mal à croire qu'ils soient français. Cela sonne un peu comme les Ting Tings dans leurs bons jours (donc pas comme au Festival Rock En Seine). Ils nous gratifient d'une reprise de LCD Soundsystem toute en énergie.

Cela redonne confiance en la musique made in France. Je suis de plus en plus surpris de la qualité de certains petits groupes français. Je suis en train de me réconcilier avec le rock hexagonal, avec qui j'étais en froid depuis Zaz et Christophe Maé. Les rares fois où j'ai surkiffé une première partie, c'était avec les King of Conspiracy qui ouvraient pour les Blood Red Shoes, pour Collision un petit groupe de Barcelone qui jouait avant The BellRays et pour Marit Bergman qui avait volé la vedette aux Pipettes. Ce soir, j'ai vraiment adoré GRS Club et je suis pressé de voir ce qu'ils valent en studio.

You Say Party ! We Say Die ! est un des nombreux groupes canadiens vraiment excellents que ce soit sur scène ou en album. En début d'année, le batteur Devon Clifford s'écroule en plein concert suite à un accident vasculaire cérébral, il décède quelques heures plus tard. Suite à cette perte tragique, ils deviennent You Say Party ! et la formation dance-punk évolue ensuite avec le départ du clavier et l'arrivée de Robert Andow et Bobby Siadat du groupe Gang of Violence.

Dès le second titre, la chanteuse vient se poster sur le devant de la scène, juste après les retours et elle y danse tout en chantant. Elle y passera une bonne partie du concert. Elle est comme en transe et se donne à fond. Avec sa robe noire et sa manière de vivre ses paroles, on dirait une Edith Piaf rock et glam.

La basse vient parfois faire des incursions ultrsa puissantes et dynamiques sur le devant de la scène. Il y a un coté New Wave / tribal vaudou dans leur musique, mais ce qui les différencie et qui fait qu'on les reconnaît entre mille, c'est leurs synthés. Les claviers nous submergent sous plusieurs couches par dessus des rythmes hypnotiques. La voix est tellement fraîche et puissante.

Le concert est dédicacé à Devon Clifford, leur ancien batteur qui est décédé il y a peu. La chanteuse est ultra énergique, mais sait aussi se faire plus langoureuse. Elle est très généreuse avec le public et se donne à 100%. Elle va même jusqu'à interpréter un titre dans la fosse en dansant avec le public (et malheureusement, elle ne l'a pas fait en sous-vêtement, comme le fait souvent Beth Dito des Gossip). Le public rentre bien dans le concert et il n'y a pas beaucoup de culs qui ne bougent pas un minimum.

Ils n'avaient pas joué en France depuis 3 ans, je les avais découvert par hasard à cette époque là, en fin de festival (le Furia Sound Festival). Après une journée avec les très bons Sonic Youth et Queen of the Stone Age (et aussi à subir le trop long set des Superbus), j'allais rentrer chez moi. En passant devant la petite scène où ils jouaient aux alentours de 23h, j'ai été captivé et je suis devenu un très grand fan !

Pour le rappel, le premier titre est repris a capella par tout le groupe, suivi de près par toute la salle. Ils nous jouent enfin des vieux titres, le set était un peu trop axé sur des compos récentes. Ils nous finissent avec un titre sans synthé, tout en guitare et basse en avant. La scène se transforme en chaos total où tous les corps dansent dans tout les sens. C'était jouissif mais totalement et définitivement trop court !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

You Say Party en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
You Say Party en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
You Say Party en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007 - 2ème

En savoir plus :
Le site officiel de GRS Club
Le Myspace de GRS Club
Le site officiel de You Say Party
Le Myspace de You Say Party

Crédits photos : Didier Richard


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 janvier 2023 : La culture ne bat pas en retraite !

La 59ème MAG à revoir, un concert et interview de Julie Gasnier en fin de semaine et des tas de découvertes à faire au travers de nos articles de la semaine, c'est le programme qui vous attend en ce début d'année mouvementée !

Du côté de la musique :

"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker
et toujours :
'The big swim" de Augenwasser
"Rendez-vous"de Julie Cherrier-Hoffmann, Lucienne Renaudin Vary, Pierre Arditi, Frédéric Chaslin & Arièle Butaux
"C'est la vie qui veut ça" c'est la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Remember we were waiting for the snow" de Lunt
"Ecrans plats" de Monsieur Lune
"A.P.P. (Accumulation of Profit & Power)" de Muyiwa Kunnuji's Osemako
"Carnaval sauvage" de Nicolas Jules
Not Scientists, Bilbao Kung Fu, Grandma's ashes et Paradis minuit à découvrir
"Brutal pop II" de Sun

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Fin de partie" au Théâtre de l'Atelier
"Delphine et Carole au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Grief and Beauty" au Théâtre de la Colline
"Je pars sans moi" au Théâtre de la Colline
"Le syndrome de l'oiseau" au Théâtre du Rond-Point
"La Chambre des Merveilles" au Théâtre des Variétés
"Dans ce jardin qu'on aimait" au Théâtre de la Bastille
"La (nouvelle) Ronde au Théâtre des Abbesses
"Du bonheur de donner" au Théâtre Le Lucernaire
"Presque égal" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"NYX" au Théâtre Les Déchargeurs
"Rosemary Lovelace fait ça dvant tout le monde !" au Théâtre Montmartre-Galabru
les reprises :
"Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Top Secret" à la Cinémathèque de Paris
dernière ligne droite pour :
"Le Chic ! Arts décoratifs et mobilier de 1930 à 1960" à la Galerie des Gobelins
"L'amour en scène ! - François Boucher du théâtre à l'opéra" au Musée des Beaux-Arts de Tours
"Face au soleil - Un astre dans les arts" au Musée Marmottan Monet
"Walter Sickert - Peindre e transgresser" au Petit Palais
"L'encre en mouvement - Une histoire de la peinture chinoise du 20ème siècle" au Musée Cernushi
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Cutland - Le secret de Jens" de Govinda Van Maele
"The Singing Club" de Peter Cattaneo
"La Jeune fille à la perle" de Peter Webber
Les contes des quatre saisons d'Eric Rohmer
le cinéma de Wim Wenders en 4 films
et pour les cinéphiles "Le Mystère Méliès" d'Eric Lange
en salle pour le jeune public : "Neneh Superstar' de Ramzi Ben Sliman

Lecture avec :

"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
C'est bientôt le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia
et toujours :
"Petites dents, grands crocs" de Emilie Guillaumin
"Partout les autres" de David Thomas
"Nein, nein, nein !" de Jerry Stahl

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=